BD/France 25 janvierMathieu Burniat et Loup Michiels

J'aurai ta peau

Mathieu Burniat, Loup Michiels - Photo MATHIEU BURNIAT ET LOUP MICHIELS/DARGAUD

J'aurai ta peau

Après s'être fait un nom dans la bande dessinée documentaire, Mathieu Burniat se lance dans la fiction avec un antihéros trappeur, doté d'un étonnant pouvoir.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
Créé le 04.01.2019 à 00h00,
Mis à jour le 03.01.2019 à 20h17

Documentariste éclectique, Mathieu Burniat s'est successivement penché sur Le mystère du monde quantique (Dargaud, 2016, avec le physicien Thibault Damour), la gastronomie avec La passion de Dodin-Bouffant (Dargaud, 2018) ou le fonctionnement de la mémoire dans Une mémoire de roi (Premier Parallèle, 2018, avec Sébastien Martinez) (1). Epaulé au dessin et à la couleur par Loup Michiels, il passe à la fiction qu'il n'avait jusqu'alors qu'effleurée en assurant le dessin des deux volumes de Shrimp, scénarisés par Matthieu Donck et Benjamin d'Aoust (Dargaud, 2012). Un défi corsé par le choix de concevoir Trap (piège, en anglais), sur 184 pages, comme une bande dessinée entièrement muette. Cette approche, qui fait du dessin le vecteur exclusif du récit, est décidément à la mode comme on a pu le voir avec Un océan d'amour et Un été sans maman de Grégory Panaccione (2).

Au centre de l'aventure mi-drolatique, mi-pathétique et volontiers ambiguë imaginée par Mathieu Burniat, un trappeur flegmatique, moins héros qu'antihéros, flanqué d'un fidèle et attachant chien bleu. Un don particulier lui permet de chasser sans autres armes que celle des animaux qu'il capture, puisqu'en revêtant la fourrure d'une de ses anciennes proies il en obtient tous les pouvoirs. Il en conserve dans son panier toute une collection, dans laquelle il pioche suivant les besoins. Le voici en lynx pour pourchasser et égorger un sanglier, en loup pour défoncer, non sans mal, un molosse rose à l'œil unique d'un cyclope.

Mais ce chasseur impitoyable a aussi un cœur puisque, découvrant un petit Indien blessé, il le soigne et cherche à le protéger, ainsi que sa tribu, puis à le venger, après la catastrophe, d'une espèce de dragon rouge qui brûle tout sur son passage. Pour retrouver et éliminer le monstre féroce qui ne voit pas plus loin que ses flammes, il va lui falloir utiliser successivement une bonne partie des atouts de son panier : la force du sanglier, le ressort d'un chamois ou l'agilité d'un écureuil. Et affronter des épreuves imprévues. Mathieu Burniat et Loup Michiels conduisent avec un bel humour, sur un rythme endiablé, cette traque haute en couleur, qui vire à la tragi-comédie et laisse le lecteur tout essoufflé.

(1) Voir LH 1182, du 24.8.2018, p. 67.

(2) Voir nos avant-critiques dans LH 1015, du 24.10.2014, p. 45, et LH 1194, du 16.11.2018, p. 73.

Mathieu Burniat et Loup Michiels
Trap
Dargaud
Tirage: 7 000 ex.
Prix: 13 euros ; 180 p. en coul.
ISBN: 9782205079272

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités