Huit romans et quatre essais encore en lice pour le Renaudot 2016 | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 03.10.2016 à 22h06 (mis à jour le 04.10.2016 à 10h40) Deuxième sélection

Huit romans et quatre essais encore en lice pour le Renaudot 2016

Adélaïde de Clermont-Tonnerre - Photo JEAN-FRANÇOIS PAGA-GRASSET

Gaël Faye, Serge Joncour et Laurent Mauvignier rejoignent la liste des romans.

Réunis lundi 3 octobre dans la soirée, les jurés du Prix Renaudot ont dévoilé des deuxièmes sélections inattendues. 

Tandis que la sélection romans comptait 18 titres, la liste se réduit à huit ouvrages, dont trois qui ne figuraient pas dans la première sélection : Repose-toi sur moi, de Serge Joncour (Flammarion), Continuer, de Laurent Mauvignier (Minuit) et surtout Petit pays, le premier roman de Gaël Faye (Grasset), qui devient de fait l'immense favori de cette saison des grands prix, puisqu'il reste aussi en lice pour le Goncourt, le Médicis, le Femina, l'Interallié et le Grand prix du roman de l'Académie française.

Moins de surprises côté essais où la liste se resserre de six à quatre titres, mais intègre l'ouvrage de François Ceresa, Poupe (Le Rocher), auparavant dans la sélection romans.

Avec trois titres encore en lice, Grasset est désormais la maison la plus représentée.

Les troisièmes et dernières sélections seront révélées le 24 octobre, et la remise des prix aura lieu le 3 novembre chez Drouant.

Les huit romans en lice :
  • Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Le dernier des nôtres (Grasset)
  • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Régis Jauffret, Cannibales (Seuil)
  • Serge Joncour, Repose-toi sur moi (Flammarion)
  • Simon Liberati, California girls (Grasset)
  • Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit)
  • Yasmina Reza, Babylone (Flammarion)
  • Leila Slimani, Chanson douce (Gallimard)

Les quatre essais en lice :
  • François Cérésa, Poupe (Le Rocher)
  • Ivan Jablonka, Laetitia ou la fin des hommes (Seuil)
  • Marie-Dominique Lelièvre, Sans oublier d'être heureux (Stock)
  • Jean-Claude Perrier, André Malraux et la reine de Saba (Cerf) 
close

S’abonner à #La Lettre