Grand prix du Festival d'Angoulême 2014 : Comic-strip, manga et Comics en finale | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 20.01.2014 à 16h00 (mis à jour le 20.01.2014 à 17h00) Bande dessinée / Manga

Grand prix du Festival d'Angoulême 2014 : Comic-strip, manga et Comics en finale

Photo FESTIVAL D'ANGOULÊME

Les trois finalistes pour le Grand prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême sont Bill Watterson, Katsuhiro Otomo et Alan Moore. Ils seront départagés lors d’un second tour auquel ne participera pas l’Académie des Grands prix, comme prévu initialement.

Depuis la création du Festival d’Angoulême, le Grand prix reste largement trusté par les auteurs francophones. Mais le Grand prix 2014 sera une figure internationale. A l’issue du premier tour, l’Américain Bill Watterson, le Japonais Katsuhiro Otomo et le Britannique Alan Moore sont les trois auteurs encore dans la course pour la prestigieuse récompense.
 
Bill Watterson, qui a recueilli le plus de voix, est mondialement connu pour sa série humoristique Calvin et Hobbes (Hors Collection) tandis que Katsuhiro Otomo s’est fait un nom avec la saga Akira (Glénat), premier manga à avoir franchi les frontières du Japon. Quant à Alan Moore, il a renouvelé le genre du comics en signant les scénarios de Watchmen et V pour vendetta parus chez Urban Comics ou encore From hell (Delcourt).
 
Pour la première fois, le Festival avait invité tous les auteurs édités en français à voter pour leur candidat favori parmi une liste de 25 noms. Un élan démocratique fortement suivi, puisque plus de 1 500 auteurs ont exprimé leurs suffrages, mais contrarié par la grogne de seize membres de l’Académie des Grands prix qui avaient annoncé, le 15 janvier, la suspension de leur vote en tant qu’ancien lauréat, se réservant le droit de voter à titre personnel.

L'Académie évincée du vote
 
Dans un communiqué daté du 20 janvier, l’organisation du Festival "prend acte" de la décision des grands Sages et supprime la participation de l’Académie au second tour en instituant un collège unique de votants formé par les auteurs. "L’organisation du Festival ne peut évidemment pas envisager de conserver un collège des Grands prix réduit à une dizaine de membres au second tour (comme il était prévu initialement en leur donnant 50 % de poids dans la décision finale), car un tel déséquilibre fragiliserait la légitimité des résultats du vote".
 
Si les membres de l’Académie souhaitent voter, c’est donc en tant qu’auteurs qu’ils le feront. Place désormais au second tour, ouvert jusqu’au 1er février, pour une proclamation du lauréat le 2 février, lors de la cérémonie de clôture.
close

S’abonner à #La Lettre