Jeux vidéos

Ubisoft et Glénat ont signé un accord pour publier les bandes dessinées des propriétés du fabricant de jeux vidéos. A partir du 1er avril 2020, Glénat éditera, diffusera et accompagnera le développement des bandes dessinées dérivées de jeux aussi populaires que Rayman, Les Lapins Crétins, Assassin’s Creed, The Division ou Beyond Good & Evil.

Ubisoft avait annoncé la création de sa maison d'édition en 2007 pour décliner ses héros phares en livres. Deux ans plus tard, l'éditeur de jeux vidéos lançait la maison Les deux royaumes pour transposer en BD l'ensemble de ses univers. Les deux royaumes ont publié en 2019 quatre titres autour de The Division de Tom Clancy, Assassin's Creed et The Lapins crétins, série vendue en France à plus d'un million d'exemplaires.

Par conséquent, le label des deux royaumes va disparaître, nous précise Ubisoft. Les équipes resteront en place, en assurant le contrôle créatif des albums et en faisant le lien avec les studios vidéoludiques. Elles poursuivront à développer les produits dérivés annexes avec les autres éditeurs comme Les Arènes, Bragelonne ou Dargaud.

Les lapins crétins en pôle position

"Nos équipes se réjouissent de poursuivre le travail aux côtés d’un éditeur français animé par la même passion pour la création d’univers et de personnages mémorables", a déclaré John Parkes, Directeur général d’Ubisoft France, personnages qui enrichiront le catalogue de Glénat.

Le communiqué indique que la collaboration commencera avec une compilation de gags BD Les Lapins Crétins augmentée d’une histoire courte inédite, prévue pour l’été 2020, et du treizième volume de la série BD, centré cette fois autour de la gastronomie, à la fin de l'année. De nouvelles créations seront aussi consacrées aux licences Far Cry et Gods and Monsters.

Glénat est le 3e groupe français pour les ventes de BD, manga et comics (et le premier en manga). Ubisoft est l'un des dix plus importants concepteurs de jeux vidéos dans le monde.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités