Société

Aux lendemains des attentats de Paris, le titre du prochain ouvrage de Gilles Kepel a une résonance toute particulière. Avec Terreur dans l’Hexagone, que Gallimard avait initialement programmé au 1er janvier avant de l’avancer au 16 décembre, l’historien et le sociologue Antoine Jardin livrent une réflexion sur la genèse du djihad français. Ils traitent des nouvelles lignes de faille qui se sont creusées en France pendant les dix années séparant les émeutes de l’automne 2005 de l’attentat contre Charlie Hebdo. Le texte a été remanié suite aux attentats du 13 novembre. Le même jour, Gallimard publiera un autre ouvrage de Gilles Kepel : Passion arabe, Journal 2011-2013.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités