Fréquentation en hausse pour la 8e édition de Saint-Maur en poche | Livres Hebdo

Par Marine Durand, à Saint-Maur , le 19.06.2016 à 22h54 (mis à jour le 19.06.2016 à 23h52) manifestation

Fréquentation en hausse pour la 8e édition de Saint-Maur en poche

David Nicholls à St Maur en Poche 2016 - Photo UNIVERS POCHE

Malgré la pluie qui a compliqué la tâche des organisateurs, le salon dédié au livre de poche co-organisé par la librairie La griffe noire a accueilli plus de 200 auteurs et revendique 30 000 visiteurs entre samedi 18 et dimanche 19 juin. Thomas J. Cook, Angela Huth, Bernard Prou, Agnès Abécassis, Carol Rifka Brunt ont, parmi d'autres, été primés.

Avec son chapeau et son tailleur pastel, elle a fait sensation à Saint-Maur. La reine d'Angleterre, ou plutôt son sosie officiel, a animé les 18 et 19 juin la 8e édition du salon Saint-Maur en poche, placé cette année sous le signe des lettres anglaises et organisé pour la première fois sur la place des Marronniers de la ville, plus vaste que le parvis de la gare où se tenait jusqu'alors la manifestation.
 
Si un violent orage a contraint les organisateurs à annuler au dernier moment la cérémonie d'inauguration du salon vendredi soir, les visiteurs se sont pressés dans les allées, samedi et surtout dimanche après-midi, où les files d'attente aux caisses étaient parfois très longues, pour venir rencontrer quelque 200 auteurs français et britanniques, assister à de nombreuses rencontres organisées par les libraires de la Griffe noire Gérard Collard et Jean-Edgar Casel, et se faire dédicacer des livres de poche.
 
Le rendez-vous des professionnels et des passionnés de lecture

Avec près de 30 000 visiteurs, selon les organisateurs, la manifestation fait mieux que l'an dernier en terme de fréquentation, puisque 24 000 passionnés de lecture s'étaient rendus à Saint-Maur en poche. L'ambiance bon enfant, l'aspect populaire du livre au format poche, mais aussi la programmation expliquent sans doute ce succès. Aux côtés de Victoria Hislop et David Nicholls, respectivement marraine et parrain de cette édition, une dizaine d'auteurs britanniques avaient fait le déplacement, parmi lesquels R. J. Ellory, Susan Fletcher ou Angela Huth.

Victoria Hislop à Saint-Maur en poche 2016
De nombreux auteurs français ont également répondu présent et l'on a pu voir Alain Mabanckou, Yasmina Khadra, Leonor de Recondo, Marc Lavoine ou encore Franck Thilliez dédicacer longuement leurs ouvrages. "Les lecteurs attendent le poche, du coup ils se permettent d'acheter plus de livres, et se laissent plus aller aux découvertes", remarquait David Foenkinos, présent pour la deuxième fois à Saint-Maur.

Avec cette huitième édition, Saint-Maur en poche s'impose comme le rendez-vous des professionnels et des éditeurs de livres de poche. Les équipes de Folio, J'ai lu, Pocket, 10/18, Points et Le Livre de poche étaient évidemment venues accompagner leurs auteurs, ainsi que Hachette Jeunesse, Hatier Jeunesse, Albin Michel, Rivages et les éditions Marie-Louise. 

"L'accueil de la Griffe noire est toujours formidable, et le nouveau lieu permet de mieux circuler", a salué la responsable relations libraires et salons d'Univers poche, Bénédicte Gimenez, tandis que Véronique Cardi, la directrice du Livre de poche, mettait en avant le succès de ses auteures "feel-good", Karine Lambert, Aurélie Valognes et Agnès Abécassis, qui partagaient le même stand et ont aussi beaucoup signé.

Les lauréats de la 8e édition

Comme chaque année, la manifestation a décerné ses prix littéraires. Le jury, composé des journalistes et animateurs Marina Carrère d’Encausse, Valérie Expert, Oriane Jeancourt-Galignani, Jacqueline Pétroz, Marine de Tilly, Julien Bisson, du libraire Jean-Edgar Casel et d’André Kaspi, maire-adjoint à la Culture de Saint-Maur des Fossés, a choisi d'attribuer le Prix du polar à Thomas H. Cook pour La Vérité sur Anna Klein (Point Policier), le Prix du roman étranger à Angela Huth pour Quand rentrent les marins (Folio), et le Prix du roman français à Bernard Prou pour Alexis Vassilkov (Le Livre de Poche).

Le Prix du public, résultat des votes des internautes, a été remis à Agnès Abécassis pour Le tendre baiser du tyrannosaure (Le Livre de Poche).
Plusieurs autres prix au été remis au cours de la manifestation. Le Coup de cœur Saint-Maur en poche a couronné Carol Rifka Brunt pour Dites aux loups que je suis chez moi (10-18), le Coup de cœur de la Griffe Noire a salué Jérôme Attal pour l’ensemble de son œuvre, le Prix du premier roman décerné par la Griffe Noire a été remis à Katarina Bivald pour La Bibliothèque des cœurs cabossés (J’ai Lu), le Prix ado décerné par le Rablog du collège Rabelais de Saint-Maur-des-Fossés est revenu à Stéphane Michaka pour Cité 19 (PKJ). Le Coup de cœur Rablog a récompensé Marie-Aude Murail pour Sauveurs et Fils (L’École des loisirs) et le Prix du livre jeunesse décerné par les libraires jeunesse de la Griffe Noire a été décerné à Marianne Barcilon et Christian Jolibois pour Ourson le terrible (Kaléidoscope).

Enfin, également remis pendant Saint-Maur en poche, le Prix Transfuge Poche a été décerné à Elsa Marpeau (Polar), David Nicholls (Roman étranger) et Lionel Duroy (Roman français)
 
close

S’abonner à #La Lettre