Dans un communiqué daté du 24 novembre, la CGT appelle les salariés du nouveau groupe Fnac-Darty à se rassembler le 29 novembre à Paris près de la place de la République afin de protester "contre les licenciements annoncés".

Le regroupement des sièges des deux enseignes, qui emploient chacune quelque 800 salariés, fait craindre la suppression de plusieurs centaines de postes, "250 au bas mot du fait des doublons" estime un représentant de la CGT.

Contactée par Livres Hebdo, la direction du groupe a confirmé le projet de rapprochement des sièges, en revanche elle a expliqué que les organisations cibles et donc le nombre de postes touchés n’étaient pas encore connus.
 
Le jour du rassemblement, le 29 novembre, les organisations syndicales représentatives en Ile-de-France sont conviées par la direction pour la signature d’un accord sur la création d’un Comité de concertation chargé d’accompagner le regroupement des deux sièges. Composé de 10 représentants de chacun des deux sièges, ce comité "sera le début de la mise en place d’une machine à détruire les emplois des deux enseignes" estime la CGT dans son communiqué.

La Fnac qui a pris le contrôle de Darty fin juillet n'a jamais caché sa volonté de faire jouer les synergies entre les deux marques et avait même, dans son projet d'achat, évalué à 130 millions d'euros le montant annuel des économies réalisables.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
E

Emmanuel

il y a 3 ans à 09 h 20

Une crainte justifiée. La Fnac a déjà revendu cet été son assistance téléphonique basée à Gagny, dans le 93, en vue de cette fusion. Appartenant maintenant à une grosse entreprise du 92, les contrats des salariés ainsi "cédés" sont garantis 1 an... Suite à ça, que vont-il devenir ? Ils travaillent toujours pour l'assistance téléphonique de la Fnac, mais la Fnac n'est plus leur employeur. Alors on peut imaginer que cela continue maintenant au sein de Fnac Darty sous la forme de suppressions de postes, en effet...


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités