Stratégie

« Nous restons un éditeur grand public », déclare Florian Lafani, directeur éditorial de Fleuve éditions. Depuis sa venue en février 2018, il a imprimé sa marque à la maison du groupe Univers Poche qui fête ses 70 ans cette année, en se proposant de publier« moins mais mieux ». Il n'en oublie pas pour autant l'identité de Fleuve noir en rendant hommage au premier San Antonio de Frédéric Dard paru en 1949, Réglez-lui son compte !, réédité le 21 mars sous une couverture signée Joann Sfar, avec la ferme intention de toucher un large public.

Fleuve éditions a réduit sa production annuelle, qui passe de 45 nouveautés en 2018 à 37 en 2019. « C'est un mouvement entamé avant mon arrivée : il y en a eu 60 en 2016. Notre objectif est de mieux accompagner les titres que nous publions et de donner sa chance à chacun. Nous travaillons sur la durée », précise Florian Lafani, qui ajoute : « Quand on veut avoir une démarche d'auteurs, il faut se donner les moyens de faire lire le livre. » Un programme équilibré en genres a été mis en place avec de nouvelles couvertures, des lancements sur mesure, des événements pour chaque titre et des animations sur les réseaux sociaux. Les trois axes éditoriaux de la maison sont conservés : polar et thriller dans la célèbre collection « Fleuve noir », l'imaginaire avec « Outre Fleuve », et la littérature générale. Aux côtés de Franck Thilliez (Luca, mai) ou de Lauren Weisberger, l'auteure du Diable s'habille en Prada (L'enfer est pavé de bonnes intentions, avril), Florian Lafani ouvre le programme à de nouvelles voix comme Roman Strajnic, Charlye Ménétrier, gagnante du prix E-crire Auféminin, Cécile Cabanac, tous primo-romanciers. Il a laissé carte blanche au débutant Rodolphe Vanhoorde, qui s'est emparé de l'univers de Michel Robert, vedette du catalogue imaginaire, et compte faire des auteurs de polars Jérôme Camut et Nathalie Hug, Christian Carayon, Hervé Commère, Hervé Jourdain « les nouveaux grands noms du genre ».

Depuis son arrivée, l'équipe de six personnes du Fleuve s'est réorganisée, avec Natalie Beunat pour le domaine français, Christine Scholz pour l'étranger, et Emeline Colpart, éditrice junior. Tous sont prêts pour préparer en 2020, les 100 ans de la naissance de Frédéric Dard et les 20 ans de sa mort.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités