Evains Wêche, "Les brasseurs de la ville" chez Philippe Rey | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 25.12.2015 à 10h00 Un premier roman par jour

Evains Wêche, "Les brasseurs de la ville" chez Philippe Rey

Evains Weche. - Photo DR

D'ici la fin de l'année, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la "rentrée littéraire d'hiver". Aujourd'hui Les brasseurs de la ville d'Evains Wêche.

"Tu me remplis le sac de pain et de ce qui reste du bocal de manba". C'est la première phrase du premier roman du dentiste haïtien Evains Wêche, Les brasseurs de la ville, qui paraîtra le 7 janvier chez Philippe Rey.  

Ce livre raconte le parcours de la jeune Babette, issue d'une famille pauvre dans un quartier de Port-au-Prince, sur qui repose l'espoir d'une vie meilleure : elle est l'aînée, et son physique est avantageux. Un homme bien plus âgé et très riche propose un jour à la famille une nouvelle vie dans une maison confortable. Mais ce changement se fait au prix de Babette, prise dans l'engrenage de l'asservissement.

Son éditeur affirme que l'auteur "signe un talentueux premier roman qui met en lumière la lutte du peuple haïtien contre la déchéance et la mort, un peuple qui brasse la ville entre les bruits et les fureurs où s’entremêlent des histoires de courage, d’amour et de folie".

Evains Wêche est né en 1980 à Corail au sud-ouest d’Haïti. Dentiste, vivant à Jérémie, il est aussi bibliothécaire et animateur culturel, organisant des ateliers de lecture et des cliniques dentaires mobiles à Jérémie. 
close

S’abonner à #La Lettre