Distribution

« Nous sommes en fort développement depuis 3 ans, et l’année 2020 n’a rien remis en cause », se réjouit Patrice Evenor, directeur général adjoint d’Harmonia Mundi Livre. Et pour cause, le catalogue d’éditeurs du diffuseur-distributeur établi en Arles (Bouches-du-Rhône) se renforce de 7 nouvelles maisons.

Désormais, depuis cet automne, Harmonia Mundi Livre diffuse Kobalann, la maison du photographe Vincent Muniez, les éditions du Passager clandestin, spécialisées en sciences humaines et en littérature, ainsi que les éditions de l’Etagère du bas, jeune maison de livres jeunesse. En janvier 2021, viendront s’ajouter au catalogue la maison suisse Baconnière ainsi que La Déferlante, éditeur qui proposera revues et mook autour de sujets liés au féminisme. Autre axe de développement fort pour l’avenir de la société arlésienne : son pôle bande dessinée. Bang éditions arrivera au 1er janvier 2021, et Six pieds sous terre, qui édite entre-autres Fabcaro, en avril prochain. Harmonia Mundi Livre, qui ne déplore que deux petites pertes d’éditeurs en 2020, revendiquera alors près d’une centaine de maisons d’éditions partenaires.

Matthieu Raynaud, nouveau directeur commercial

Un renforcement du catalogue client qui se double de la nomination d’un nouveau directeur commercial en la personne de Matthieu Raynaud. Arrivé tout droit de chez les voisins d’Actes Sud, chez qui il était responsable du numérique, et passé autrefois dans les rangs de Flammarion et de Volumen, il sera chargé de gérer les relations avec les éditeurs et de diriger les trois directeurs de ventes.

Une lourde tâche alors que les affaires sont plutôt au beau fixe chez Harmonia Mundi Livre malgré une année 2020 plus que chaotique pour le secteur. « A la fin de notre dernier exercice, fin juin 2020, nous avons atteint 90% de notre objectif de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires », indique Patrice Evenor. « L’année a été positive malgré le premier confinement, grâce à notre développement très fort fin 2019 et grâce à un très bon mois de juin 2020 ». De quoi être confiant pour les mois à venir malgré les incertitudes liées au reconfinement ? « Pour l'instant, nous maintenons les activités de nos 110 employés, et 95% des nouveautés à paraître. Je vais donc conserver ma confiance, et ne pas tomber dans le pessimisme ! », répond le directeur général adjoint.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités