Certains podcasts trouvent aisément une seconde vie sous forme de livres. C'est notamment le cas des fictions sonores. Avec « Une histoire et... Oli », France Inter a entrepris de constituer une bibliothèque de textes écrits et lus par une vingtaine d'écrivains comme Alain Mabanckou, Delphine de Vigan, Jean-Baptiste Del Amo, Leïla Slimani ou Yannick Haenel. Ces œuvres rencontrent un nouveau public en librairie avec le lancement d'une collection co-éditée avec Michel Lafon. Quatre titres sont disponibles depuis le 17 octobre et un cinquième, Opaque et Opaline d'Alex Vizorek, paraîtra le 6 février.

Au-delà de la fiction, les éditeurs prêtent attention au vivier d'auteurs potentiels qu'offre l'univers du podcast. Duo à l'origine d'« Inspiré de faits réels », Charles et Mathias décryptent trente faits paranormaux dans Le Bureau des mystères (Flammarion, 17 avril). La créatrice de « C'est compliqué » Lucile Bellan publie Aimer c'est compliqué (Leduc.s, 12 juin) quand celle de « Chiffons », Valérie Tribes, expose La base : la mode décomplexée et libérée (Cherche midi, 17 octobre). Le studio Binge Audio a lancé son activité d'édition avec Les couilles sur la table (26 octobre), du podcast éponyme dans lequel Victoire Tuaillon questionne les masculinités. Les « Bons Plants » de Thibaut Schepman aident à Devenir jardinier urbain en 50 leçons (Marabout, 11 mars 2020). Enfin, la déclinaison du podcast féministe de référence « La Poudre » de Lauren Bastide est en cours de préparation chez Marabout.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités