Du documentaire au livre, l'histoire saisissante de M | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 19.03.2019 à 16h06 (mis à jour le 19.03.2019 à 17h00) Cinéma

Du documentaire au livre, l'histoire saisissante de M

Le documentaire de Yolande Zauberman, à la fois glaçant et chaleureux, se prolonge à travers un livre que vient de publier Le Seuil.

Un mois après la sortie de Grâce à Dieu de François Ozon, qui y filmait la libération de la parole chez les victimes d'abus sexuels au sein de paroisses catholiques, arrive sur les écrans le 20 mars M, réalisé par Yolande Zauberman. M comme Ménahem, homme aussi attachant que perturbé, aussi provocateur que généreux.

Le documentaire suit ce comédien et chanteur de Tel Aviv, qui revient dans son quartier natal de Bnei Brak, capitale mondiale des Juifs ultra-orthodoxes. Une communauté qui s'organise selon ses propres lois, à l'écart du monde moderne. Mais ce que l'on découvre avec Menahem, c'est aussi un scandale qui se reproduit de générations en générations, étouffé par certains rabbins, dévastant des centaines de garçons: un abus sexuel rituel, cercle vicieux qui n'en finit pas. Ceux qui osent se plaindre sont chassés de leur famille, en plus d'être déclarés impurs. Ces ultra-orthodoxes qui deviennent laïques et sortent de leur "ghetto" avaient été analysés dans Les déserteurs de Dieu, document de Florence Heymann (Grasset, 2015).

Libérer la parole

En totale immersion avec le sujet, la réalisatrice parvient à filmer des témoignages effroyables et à révéler la blessure vive des victimes. Elle peint aussi le portrait d'hommes fragilisés par les viols subis quand ils étaient enfants et prisonniers des règles imposées une fois devenus adultes. Elle aussi libère la parole pour que le silence ne soit plus destructeur. Ces confessions agissent alors comme un baume à leur souffrance.

L'histoire de M vient de paraître au Seuil, coécrit par Yolande Zauberman et Sélim Nassib. Tous deux ont suivi Ménaham dans la ville des hommes en noirs, ces harédim qui n'ont de comptes à rendre qu'à Dieu. Sélim Nassib est journaliste, écrivain et scénariste. Il a écrit plusieurs livres (Un soir à Beyrouth  chez Thierry Magnier, L’Homme assis, Clandestin et Oum, disponibles en fichier numérique chez FeniXX, et L’Insoumise de Gaza co-écrit avec Asmaa Alghoul chez Calmann-Lévy). Yolande Zauberman a été sélectionnée à Cannes (Moi Ivan, Toi Abraham) et à Venise (Would you have sex with an Arab?). En collaboration avec Paulina Spiechowicz, elle a publié en 2016 Les mots qui manquent chez Calmann-Lévy (en poche chez Points depuis un an), une encyclopédie d'expressions étrangères n'ayant pas d'équivalent dans la langue française.

M a obtenu plusieurs prix dans le monde, dont le prix de la jeunesse et le prix spécial du jury au Festival de Locarno en août 2018, le Bayard d'or du meilleur film à Namur et le prix de la meilleure réalisation à Séville.
 
close

S’abonner à #La Lettre