Librairie

Disparition de Jean Callens

Jean Callens. - Photo DR

Disparition de Jean Callens

Figure majeure du Furet du Nord de 1964 à 1991, l’ancien professeur a largement façonné l’image culturelle de l’enseigne nordiste en créant et en systématisant le principe de l’animation culturelle.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécile Charonnat,
Créé le 06.01.2021 à 19h38,
Mis à jour le 06.01.2021 à 21h05

Il a marqué le milieu de la librairie française des années 1970 et 1980. Mardi 5 janvier, Jean Callens, codirecteur et figure majeure du Furet du Nord, s’est éteint à Gand à 93 ans.

Ancien professeur d’histoire-géographie et de français, il rejoint en 1964 son frère Paul qui dirige depuis 1950 la célèbre librairie lilloise. Homme de culture passionné par le partage et l’échange, il instaure dès 1970 le principe de l’animation culturelle en libraire, conscient que la mise en scène du livre est un élément capital pour le faire vivre et le vendre. Il pose ainsi les fondements de la libraire moderne.

Rencontres-débats, ateliers et expositions

Jean Callens remplace les traditionnelles dédicaces d’auteurs par des rencontres. Il a créé chaque jeudi des ateliers de travaux manuels animés par des vendeuses et accueille, au seind de la librairie, des expositions thématiques. En 1972, deux ans avant la naissance d’Angoulême, il organise un festival de bande dessinée.

En 1974, il parvient à réunir sur la Grand Place de Lille les six lauréats des grands prix littéraires dont Pascal Lainé, Prix Goncourt pour La dentellière (Gallimard). Grâce à lui, le Furet du Nord dépasse son rôle de commerce du livre et devient l’un des acteurs culturels de la ville.

Grand lecteur, il participa à plusieurs jurys littéraires tels celui de la villa Marguerite Yourcenar au Mont-Noir, lieu de résidence pour les écrivains européens.

Chroniqueur radio

Féru d’histoire locale et grand conteur, il profite de sa retraite pour se lancer dans la radio. Pendant une dizaine d’années, il tient une rubrique quotidienne sur Fréquence Nord (ancêtre de France bleu Nord). Il y narre l’histoire de la Région. Ses chroniques sont publiées en 2 000 à La Renaissance du Livre sous le titre Mille ans d’Histoire dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie.

"De toutes ses vies, nous retiendrons son engagement pour la culture, le livre et ses auteurs, sa riche contribution à l’histoire locale, son combat pour redorer le blason de toute une région", témoigne son neveu et responsable de la communication événementielle du Furet du nord, Jean-François Callens.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités