Décès du journaliste et écrivain Jacques Béal | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 02.11.2017 à 16h13 (mis à jour le 02.11.2017 à 17h00) Disparition

Décès du journaliste et écrivain Jacques Béal

Jacques Béal - Photo DR

Grand reporter pour le Courrier picard pendant plus de trente ans, Jacques Béal est décédé dans la nuit du 29 au 30 octobre. Il est aussi l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels le roman La Griffue (Presses de la Cité, 2015), distingué par le prix du Roman populaire en 2016.

L’écrivain et journaliste Jacques Béal s’est éteint à 71 ans dans la nuit du 29 au 30 octobre. Né à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), il grandit à Chauny (Aisne) et écrit dès 1960 pour différents quotidiens, notamment pour le Courrier picard pour lequel il sera grand reporter et éditorialiste pendant plus de trente ans.

Passionné de patrimoine et d'histoire
 
Grand lecteur, Jacques Béal a mené en parallèle de son travail à la rédaction l’écriture d’une vingtaine d’ouvrages sur le patrimoine, l’histoire et l’environnement régionale picard. Il se réclame d’une diversité d’intérêt, comme il l’indique sur son site, "avec des passions successives pour les faits-divers, la chronique judiciaire, l’environnement, l’histoire et la vie politique". Retraité en 2010, l’ancien journaliste se tourne vers la fiction et publie aux Presses de la Cité trois romans : Les ailes noires (2011), Rendez-vous au Sourire d’avril (2012) et La Griffue (2015), récompensé par le prix du Roman populaire en 2016.
 
Son confrère Philippe Lacoche, chroniqueur littéraire du Courrier picard, a rendu hommage à son confrère "journaliste dans l’âme, humaniste de cœur" dans un article (Courrier picard, 31 octobre 2017) où il salue ses "narrations palpitantes qui prenaient racines dans la réalité pour s’échapper vers les cieux de l’imaginaire et de la liberté".
close

S’abonner à #La Lettre