Rentrée d'hiver 2022

Charles King, « La réinvention de l'humanité » (Albin Michel) : Le gang du genre humain

Charles King - Photo © MIRIAM LOMASKIN

Charles King, « La réinvention de l'humanité » (Albin Michel) : Le gang du genre humain

Charles King signe une biographie de Franz Boas (1858-1942), fondateur d'une anthropologie moderne, et y mêle d'autres vies de combattants pour l'égalité. Tirage à 4000 exemplaires.

J’achète l’article 1.50 €

Par Sean Rose,
Créé le 06.01.2022 à 14h00,
Mis à jour le 06.01.2022 à 14h26

Il n'y a de race dans le monde animal que canine, féline, chevaline, etc. distinguant les espèces entre elles inaptes à s'hybrider. En revanche, il existe une seule race humaine - femmes et hommes de la Terre peuvent s'unir et se reproduire sans distinction de couleur de peau, contrairement à ce qu'on croyait encore à l'époque des Lumières et bien au-delà.

Le naturaliste suédois Carl von Linné au XVIIIe siècle commence à classer le vivant de manière systématique. Mais c'est Johann Friedrich Blumenbach médecin zoologue et anthropologue allemand qui forge des nomenclatures racisées. Comme son compatriote et contemporain Kant, il affirme l'unité du genre humain (le monogénisme, opposé au polygénisme), quoiqu'il eût inventé le terme de « caucasien » après avoir contemplé un joli crâne appartenant à une fille de Géorgie. Il en avait déduit que tant de grâce tenait un peu du divin, d'où la référence au mont Caucase, éponyme dorénavant de la catégorie européenne, puisque tout près de cette chaîne montagneuse « certains cartographes avaient situé le jardin d'Eden biblique »... Tous pareils, mais un peu supérieurs quand même, les Blancs !

Franz Boas (1858-1942), considéré comme un pionnier de l'anthropologie moderne, voit le jour dans ce contexte scientifique et philosophique. C'est à ce Juif allemand émigré aux États-Unis qui s'érigera contre la hiérarchisation des phénotypes que Charles King consacre, comme à ses complices, une biographie croisée : La réinvention de l'humanité : Comment quelques esprits rebelles ont révolutionné race, sexe et genre au XXe siècle. L'anthropologue part en expédition chez les Inuits. Conclusion : nulle tribu, si primitive apparaisse-t-elle aux yeux des Occidentaux, qui n'ait une culture propre, déterminée par son environnement et foisonnante de codes. Ses travaux n'ont pas été sans influence sur le structuraliste Lévi-Strauss. Franz Boas agrège autour de lui des jeunes chercheurs, dont Margaret Mead, son élève la plus célèbre. Devenue experte des îles Samoa, Mead sera, à travers ses observations d'une société polynésienne sans tabous, l'une des inspiratrices de la libération sexuelle des années 1960. Autour de « Papa Franz », Ruth Benedict, son bras droit à l'université Columbia, et grand amour de Mead, ou Zora Neale Hurston, figure de la Harlem Renaissance. Toutes et tous sont aux côtés du professeur hirsute au fort accent germanique dans son combat pour l'égalité des cultures. L'intellectuel fait alors la une de Time Magazine et est souvent sollicité dans le débat public d'une Amérique où débattre sur le progrès ne faisait pas débat. Autres temps, autres mœurs.

Charles King
La réinvention de l'humanité
Albin Michel
Tirage: 4 000 ex.
Prix: 25 € ; 512 p.
ISBN: 9782226452061

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités