Champigny : Honoré dans la tourmente | Livres Hebdo

Pour soutenir la librairie Honoré, plusieurs initiatives se mettent en place. - Photo DR

Pour alerter l’opinion publique et la municipalité sur la situation, très précaire, de la librairie qu’il a ouverte en 2010 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) et qui porte son nom, Philippe Honoré et sa libraire, Sophie Duquesnes, organisent une soirée de soutien vendredi 19 juin à 19 h 30 dans leur magasin. "Il s’agit avant tout de faire un exercice de pédagogie auprès des habitants de Champigny et d’expliquer notre fonctionnement, notre économieet nos difficultés, indique Sophie Duquesnes. En retour, en venant nombreux, les Campinois démontreront leur attachement à la seule librairie de la ville, qui compte tout de même 80 000 habitants. "

Autre objectif de la soirée, senssibiliser la municipalité. Active à l’ouverture du magasin, en préemptant le local afin d’en faire une librairie, elle n’apporte toutefois "qu’un soutien ponctuel, estime Sophie Duquesnes. Cette soirée est également un moyen de demander au maire de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que l’activité perdure."

Mais l’objectif premier des deux libraires reste avant tout la récolte de dons ou d’adhésions à l’association Vivre pour lire, créée par une poignée d’amis et de lecteurs début mai, dès l’annonce du danger que court la librairie. La perte d’un marché public, conjuguée à une trésorerie particulièrement tendue à cette période de l’année, alors que la structure est déjà sur la corde raide depuis deux ans, pourrait en effet conduire Philippe Honoré à mettre la clé sous la porte dès cet été. Cécile Charonnat

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Thématique

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre