Cet été, Arte voyage dans les "bibliothèques du monde" | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 15.07.2014 à 14h35 (mis à jour le 15.07.2014 à 15h00) - 1 commentaire Télévision

Cet été, Arte voyage dans les "bibliothèques du monde"

Les îles Solovki abrtièrent l'un des pires goulags. Une bibliothèque extraordinaire fut constituée par les prisonniers. - Photo WIKIMEDIA COMMONS

Des îles Solovki en Russie jusqu’aux montagnes péruviennes, en passant par Belfast, Arte diffuse trois documentaires à l’occasion d’une programmation "Bibliothèques du monde".

C’est un voyage à travers différents temples de la lecture que propose Arte cet été, le temps d’une programmation baptisée "Bibliothèques du monde". Trois documentaires, diffusés chaque mercredi en deuxième partie de soirée du 6 au 20 août, explorent des univers insolites.
 
Le voyage commence au nord de Saint-Pétersbourg, en Russie, avec le documentaire "Solovki, à la recherche de la bibliothèque perdue" (mercredi 6 août, 22h10). La réalisatrice Elisabeth Kapnist nous emmène au milieu de la mer blanche, sur l’archipel des îles Solovki qui abrita un goulag dans les années 1930. Les intellectuels et artistes qui y étaient enfermés en firent un lieu de culture exceptionnel en construisant une bibliothèque exemplaire, riche de livres rares. Ce film est une enquête sur le destin de cette bibliothèque qui compta jusqu’à 30 000 volumes.
 
Deuxième arrêt en Irlande avec "Le libraire de Belfast" (mercredi 13 août, 22h10) d’Alessandra Celesia. John Clancy, ancien libraire contraint de fermer son magasin de livres d’occasion, est au cœur de ce documentaire. Il vit désormais seul, au milieu de ses quatre mille volumes invendus. Autour de lui, d’autres personnages racontent leur histoire et celle de la ville, confrontée à la crise.
 
Le troisième et dernier film, "Des livres et des nuages" (20 août, 22h25), de Pier Paolo Giarolo, offre une incursion dans une bibliothèque rurale des Andes péruviennes. L’approvisionnement est lent dans cette région où la bibliothécaire transporte les livres sur ses épaules, à travers la montagne, pendant de longues heures de marche. Au Pérou, les bibliothèques des campagnes sont modestes, se constituant d’une dizaine de livres échangés après leur lecture avec d’autres communautés agricoles. 

Commentaire récent

“ Documentaires exceptionnels, s'il en est. À voir absolument. ” Katia lemieus il y a 5 ans à 10 h 28
close

S’abonner à #La Lettre