Polar

Les Presses de la Cité annoncent pour le 1er mars le nouveau roman de Michel Bussi, J'ai dû rêver trop fort (titre emprunté à une chanson de Bashung), avec un premier tirage de 230 000 exemplaires. Avec ce qu'il faut de rebondissements policiers, il y raconte la grande histoire d'amour de Nathy, qui retrouve vingt ans après sa passion pour un musicien. 

L'auteur aux huit millions de volumes vendus a un début d'année particulièrement intense en librairie. Pocket programme la parution en poche de son précédent roman Sang famille, le 1er mars. Mourir sur Seine et Code Lupin sont réédités le 22 février par les éditions des Falaises sous une nouvelle couverture. L'adaptation en bande dessinée de Nymphéas noirs, qu'il a lui-même scénarisée, avec Fred Duval au dessin, paraît le 25 janvier chez Dupuis. Enfin, il sera à la télévision avec l'adaptation d'Un avion sans elle diffusée en mars par M6, et celle du Temps est assassin à l'automne sur TF1.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités