Le président du Centre national du livre, Vincent Monadé, s'est vu confier par le Premier ministre, Edouard Philippe, l'intérim de son poste jusqu'à la nomination d'un ou d'une présidente de l'établissement. Son mandat s'achevait le 21 octobre et il reste candidat à sa propre succession.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités