Avalanche de doublés dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 27.05.2020 à 17h03 (mis à jour le 27.05.2020 à 18h01) Meilleures ventes

Avalanche de doublés dans le Top 20

Bernard Minier.

Avec pas moins de sept nouveaux entrants, le classement des meilleures ventes GFK/Livres Hebdo de la deuxième semaine du confinement témoigne d'une reprise vigoureuse.

La reprise des offices et des parutions a chamboulé le classement hebdomadaire des meilleures ventes GFK/Livres Hebdo de la deuxième semaine du déconfinement. Sept nouveautés font leur entrée en bonne position dans un top 20 plus que jamais dominé par la fiction.

Très attendu par les fans de la saga, Hunger Games : la ballade du serpent et de l'oiseau chanteur de Suzanne Collins (Pocket Jeunesse), tiré à 90 000 exemplaires, se hisse à la troisième place. Cet antépisode se déroule 64 ans avant la trilogie originale et signe le grand retour d'une des reines du young adult. Comme les autres volumes de la saga, le roman fera l'objet d'une adaptation au cinéma par Lionsgate.

Les autres grands gagnants de la semaine sont Bernard Minier, Agnès Martin-Lugand et Françoise Bourdin, tous les trois auteurs d'un doublé poche et grand format parmi les nouveautés. L'auteur de polars s'ancre à la seconde place du classement avec La vallée (XO éditions), déjà écoulé à 20000 exemplaires depuis sa sortie le 20 mai, selon l'éditeur. La version poche de M, le bord de l'abîme (Pocket) prend la cinquième place.

Agnès Martin-Lugand occupe, quant à elle, les quatrième et sixième positions avec son dernier ouvrage, Nos résiliences (Michel Lafon) et la version poche d'Une évidence (Pocket), quelques places devant sa consoeur Françoise Bourdin (Quelqu'un de bien, Belfond, 10e et Si loin, si proches, Pocket, 19e).

Les essais en berne

Les nouvelles parutions n'auront toutefois pas fait vaciller Guillaume Musso, toujours installé sur le trône du Top 20 avec la version poche de La vie secrète des écrivains (Le livre de poche). Michel Bussi baisse dans le classement mais se maintient toujours avec les deux titres qui l'ont porté pendant le confinement, J'ai dû rêver trop fort, en poche (Pocket), et son grand format annuel, Au soleil redouté (Presses de la Cité).

A noter, la faible dynamique du côté des essais, entièrement absents du Top 20 cette semaine. Seul Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité d'Aurélien Barrau (Michel Lafon) tire son épingle du jeu en gagnant dix places dans le classement essai pour s'établir à la première place. Le passage de son auteur dans l'émission "La grande librairie" sur France 5, le 22 mai, a visiblement intrigué les lecteurs.

Au rayon pratique, le seul nouvel entrant dans les meilleures ventes sur le mois écoulé, J'attends un enfant de Laurence Pernoud (Albin Michel, 18e), donne peut-être un aperçu de l'intimité des Français durant le confinement.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre