Au cinéma cette semaine: un homme qui rit et un Tom Cruise pince-sans-rire | Livres Hebdo

avec mq, le 21.12.2012

Au cinéma cette semaine: un homme qui rit et un Tom Cruise pince-sans-rire

Marc-André Grondin et Christa Theret dans L'homme qui rit

Deux adaptations d'ouvrages sortent le mercredi 26 décembre au cinéma.

Gérard Depardieu, Marc-André Grondin et Christa Theret dans la peau d'Ursus, de Gwynplaine et de Déa: le film d'1h30 du réalisateur Jean-Pierre Améris, L'homme qui rit, est l'adaptation d'un roman philosophique de Victor Hugo publié en 1869, réédité le 6 décembre dernier par Pocket.

Dans l'Angleterre de la fin du XVIIe, un enfant est enlevé par des brigands qui lui mutilent le visage. Le héros, où se dessine désormais un rire permanent sur la bouche, est recueilli par un forain, Ursus, qui prend aussi sous son aile Déa, une fillette aveugle. Sillonnant la France, ils donnent un spectacle dont Gwynplaine, devenu adulte, est la vedette. Le succès de «l'Homme qui rit» va lui ouvrir les portes de la noblesse.

Le film avait fait la clôture du dernier Festival de Venise.

Dans un tout autre registre, l'américain Christopher McQuarrie met en scène Tom Cruise dans Jack Reacher, adaptation cinématographique du roman Folie furieuse de Lee Child, publié en 2006 chez Fleuve noir. Il s'agit du neuvième roman de la série littéraire autour du personnage de Reacher. Des coups de feu surgissent de nulle part et tuent cinq personnes au hasard dans un espace public. Toutes les preuves accusent James Barr, l'homme qui est arrêté. Mais lors de son son interrogatoire, le suspect ne prononce qu'une phrase: «Trouvez Jack Reacher».

Si le film de 2h10 est fidèle au roman du point de vue de la trame, le personnage principal est physiquement différent de Tom Cruise, ce qui a suscité une petite polémique. Mais en juillet 2011, l'écrivain Lee Child avait affirmé qu'il «était impossible de trouver un acteur parfait pour jouer le géant Reacher» et qu'il serait «inenvisageable de recréer l'atmosphère» de ses oeuvres sur grand écran. Cependant, selon lui, Tom Cruise «a le talent et qu'il fera un Reacher réussi». Le film est un polar plutôt classique, âpre et noir.
close

S’abonner à #La Lettre