MEILLEURES VENTES

Amélie Nothomb et Christine Angot déjà en tête des ventes

Amélie Nothomb et Christine Angot. - Photo O. DION / J.-L. BERTINI

Amélie Nothomb et Christine Angot déjà en tête des ventes

Dans un top 20 dominé par Grey et La fille du train, Le crime du comte Neville et Un amour impossible donnent le coup d’envoi de la rentrée littéraire.

J’achète l’article 1.50 €

Par Claude Combet,
Créé le 26.08.2015 à 18h03,
Mis à jour le 27.08.2015 à 10h00

Le crime du comte Neville d’Amélie Nothomb (Albin Michel) et Un amour impossible de Christine Angot (Flammarion) sont les deux premiers romans de la rentrée littéraire à arriver dans le Top 20 GFK/ Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 17 au 23 août 2015.

Avec un premier tirage de 180 000 exemplaires, Le crime du comte Neville se positionne en 7e position dans le Top 20, toujours dominé par Grey. Cinquante nuances de Grey par Christian, le quatrième volet de la trilogie érotique de E. L. James (Lattès), et La fille du train de Paula Hawkins (Sonatine), le polar de l’été. L’auteure de Pétronille y met en scène le comte Henri Neville, aux prises avec les tourments d’adolescente de sa fille Sérieuse, la désinvolture de son épouse et ses soucis financiers, apprenant par une voyante qu’il va assassiner quelqu’un lors de la dernière soirée qu'il donnera dans son château, qu'il doit mettre en vente.

Salué par la critique (l’auteure a notamment fait la une de Télérama), Un amour impossible de Christine Angot (Flammarion) arrive en 20e position. Un amour impossible est le livre que Christine Angot consacre à sa mère Rachel, et à son amour pour Pierre, dans les années 1950 à Châteauroux. Pierre refuse de l’épouser mais lui fait un enfant, Christine qu’elle élève seule. Il la reconnaît plus tard mais lui fera subir un inceste. Tiré au départ à 30 000 exemplaires et mis en place à 20 000, le livre a été réimprimé à 20 000.

Rentrée des classes oblige, on voit arriver dans le palmarès deux dictionnaires pour les jeunes, le Robert Junior poche, à la 14e place, et le Robert Junior illustré, à la 17e.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités