Amazon signe avec Simon & Schuster et Bonnier | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec AFP, Boersenblatt, le 21.10.2014 à 16h31 (mis à jour le 21.10.2014 à 17h00) - 1 commentaire Vente en ligne

Amazon signe avec Simon & Schuster et Bonnier

Les négociations entre Amazon et Simon & Schuster se sont déroulées relativement rapidement depuis cet été. - Photo DR

Tandis que le conflit perdure entre Hachette Book Group et Amazon, le cybermarchand a trouvé un accord contractuel avec l’éditeur américain Simon & Schuster ainsi qu’avec la filiale allemande du Suédois Bonnier.

Coup double pour Amazon. Le géant américain du commerce en ligne, toujours en plein bras de fer avec Hachette Book Group, la filiale américaine d’Hachette Livre, sur les conditions de vente de ses livres aux Etats-Unis, a en revanche trouvé un accord avec un autre grand groupe américain, Simon & Schuster (groupe CBS), ainsi qu’avec la filiale allemande du groupe d’édition suédois Bonnier.
 
L’éditeur contrôle le prix des ebooks
 
Des porte-paroles de Simon & Schuster et d’Amazon ont confirmé, lundi 20 octobre, la signature d’un accord, qui entrera en vigueur début janvier 2015. D’après une source proche du dossier, l’accord porte à la fois sur les versions imprimées et sur les versions numériques des livres édités par Simon & Schuster. Selon la même source, l’éditeur aurait obtenu, sauf pour quelques exceptions, le maintien d’un dispositif de contrat de mandat (“agency model”), qui lui permet de garder le contrôle du prix de vente public de ses ebooks.
 
Dans une lettre à ses auteurs et à leurs agents, la P-DG du groupe d'édition américain, Carolyn Reidy, se dit “très contente de cet accord car il est économiquement avantageux, à la fois pour Simon & Schuster et pour ses auteurs, et qu’il maintient la part des auteurs dans les revenus générés par les ventes de livres électroniques. Il répond à nos préoccupations mutuelles sur la préservation de la valeur de notre propriété intellectuelle sur le marché”.
 
Un accord jugé équitable
 
Amazon se dit également “très satisfait” de l’accord, qui “crée une incitation financière pour que Simon & Schuster propose des prix plus bas pour les lecteurs”, selon une porte-parole du géant du commerce en ligne.
 
Du côté de Bonnier, lundi 20 octobre, le P-DG de la filiale allemande, Christian Schumacher-Gebler a confirmé l’accord au magazine professionnel Boersenblatt. “Cet accord est équitable pour les trois parties: il satisfait aussi bien les demandes et les attentes d’Amazon que celles des éditeurs, ainsi que les intérêts des auteurs”, a-t-il déclaré. L’éditeur aurait donc trouvé un compromis avec la firme américaine qui l’accusait d’appliquer à ses livres numériques des tarifs plus élevés que les autres éditeurs en Allemagne.
 
Aucun élément nouveau n’est en revanche apparu dans le conflit qui oppose depuis six mois Hachette Book Group et Amazon. Pour faire pression sur le groupe d’édition, le cybermarchand a réduit ses stocks en provenance d’Hachette et a arrêté de prendre des précommandes pour les auteurs qu’il édite.

Commentaire récent

“ Le conflit avec Hachette aura déjà servi à faire signer des accords aux plus petits(toute proportions gardées)la suite nous dira si c'est de la tactique d'Amazon pour "isoler" Hachette, ou... ” le libraire masqué il y a 5 ans à 13 h 16
close

S’abonner à #La Lettre