Albin Michel reporte le nouveau Véronique Olmi en août | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 09.12.2019 à 15h43 (mis à jour le 09.12.2019 à 16h01) Rentrée littéraire

Albin Michel reporte le nouveau Véronique Olmi en août

Véronique Olmi - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

L'éditeur, qui avait prévu de publier en février Les évasions particulières, préfère le programmer en août et jouer la course aux grands prix d'automne.

Albin Michel a décidé de décaler en août la parution du nouveau roman de Véronique Olmi Les évasions particulières, qui était un des gros enjeux de leur rentrée d'hiver avec son tirage à 60000 exemplaires. L'éditeur, qui édite déjà un des incontournables de cette rentrée avec Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre, a confirmé à Livres Hebdo vouloir présenter en rentrée d'automne le nouveau roman de l'auteure de Bakhita, prix du roman Fnac 2017.

Ce roman, dont les épreuves ont déjà été imprimées, suscite l'enthousiame dans la maison. Ce roman, parcours de femme et grande fresque des années 1970, pourrait avoir ses chances dans la course aux grands prix d'automne, ce qui explique sa déprogrammation.

Véronique Olmi suit Hélène, 11 ans, dans les années 1970. Elle se partage entre Aix-en-Provence, avec sa famille modeste, et Neuilly-sur-Seine, chez des parents où elle passe toutes ses vacances scolaires, dans un univers aux mœurs bourgeoises distinctes de celles qui lui ont été inculquées.

C'est le deuxième roman de sa rentrée d'hiver qu'Albin Michel décale. En effet, l'Américain Colson Withehead, a annulé sa venue en France en janvier,  "pour un impératif familial sérieux et grave", indique l'éditeur Francis Geffard, qui a choisi, avec sa maison, de "ne pas faire ce livre sans lui". Nickel Boys paraîtra donc aussi en août.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre