Aharon Appelfeld remporte le Foreign Fiction Prize | Livres Hebdo

avec vmi, le 16.05.2012

Aharon Appelfeld remporte le Foreign Fiction Prize

Aharon Appelfeld © Patrice Normand / L'Olivier

Le prix britanique du meilleur roman étranger a été décerné à Blooms of Darkness, publié par l'éditeur indépendant Alma Books.

L'Independent Foreign Fiction Prize (prix britanique du meilleur roman étranger) a été décerné lundi 14 mai à Aharon Appelfeld et à son traducteur Jeffrey M. Green pour Blooms of Darkness, traduit de l'hébreu par Alma Books. La petite maison Alma Books a été créée en 2005, par un couple d'ItaIiens installé à Londres, Elisabetta Minervini et Alessandro Gallenzi, qui ont précedemment dirigé Hesperus Books.
Le livre devrait paraître en France aux éditions de L'Olivier, éditeur de toute l'oeuvre d'Aharon Appelfeld.
Le prix salue aussi le dynamisme de petites maisons indépendantes, qui ont le courage qui fait souvent défaut chez les grands groupes outre-Manche. Quatre des cinq titres finalistes ont été publiés par des « indies » (indépendants) : Alice, de l'Allemande Judith Hermann, traduit par Margot Bettauer Dembo (Clerkenwell Press), Dream of Ding Village, de Yan Lianke, traduit du chinois par Corsair, From the Mouth of the Whale, de Sjón, traduit de l'islandais par Telegram, et New Finnish Grammar, de l'Italien Diego Marani, traduit par Judith Landry (Dedalus). Seul The Prague Cemetery (Le cimetière de Prague), de l'Italien Umberto Eco, traduit par Richard Dixon, est paru chez Harvill Secker, maison appartenant au groupe Random House.
close

S’abonner à #La Lettre