Cinéma

Il y en aura pour tous les cinéphiles durant les fêtes. Le 7 décembre, A jamais de Benoît Jacquot, d’après Body art de Don DeLillo (Actes Sud), côtoie Carole Matthieu de Louis-Julien Petit, adapté des Visages écrasés de Marin Ledun (Seuil), Salt and fire de Werner Herzog, tiré d’une nouvelle de Tom Bissell (Dieu vit à Saint-Pétersbourg, Albin Michel), et le film de Denis Villeneuve, Premier contact, inspiré d’une nouvelle de Ted Chiang (Folio). SF encore, le 14 décembre avec le "spin-off" de Star wars, Rogue one (Hachette Jeunesse, Huginn & Muninn, Panini Comics, et la série chez Delcourt). Pour les plus jeunes, le dessin animé Ballerina sera repris en librairie aux Livres du Dragon d’or, chez Hugo Jeunesse et Pocket Jeunesse. Toujours en animation, le poétique La jeune fille sans mains interprète le conte éponyme des frères Grimm. Le 21 décembre sortira Assassin’s creed alors que le roman du film paraît chez Milady. Le 28 décembre, Pastorale américaine (de Philip Roth, Gallimard) et Fais de beaux rêves (de Massimo Gramellini, Robert Laffont) se feront face.

Le 4 janvier on s’intéressera au biopic Neruda de Pablo Larrain, à Nocturnal animals de Tom Ford, d’après Tony et Susan d’Austin Wright (Seuil), Quelques minutes après minuit, adapté du roman de Patrick Ness (Gallimard Jeunesse), et La vallée des loups dont le beau livre est déjà paru aux éditions de la Salamandre. Mentionnons enfin le 28 décembre Hedi, avec le poète et traducteur tunisien Majd Mastoura, prix d’interprétation au Festival de Berlin.

Vincy Thomas

02.12 2016

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités