Adaptation : Mirbeau contemporain | Livres Hebdo

Après Jean Renoir en 1946 et Luis Buñuel en 1964, Benoît Jacquot offre à son tour, le 1er avril, son adaptation très fidèle du Journal d’une femme de chambre, véritable réquisitoire contre les mœurs bourgeoises publié en 1900 par Octave Mirbeau. "J’y trouvais un écho direct avec le climat sociopolitique actuel, […] l’opportunité d’évoquer des questions que notre société ne traite plus que de manière masquée : l’esclavage salarié, l’antisémitisme, la discrimination sexuelle", explique le réalisateur de La fausse suivante et des Adieux à la reine, qui a confié le rôle-titre à Léa Seydoux. Toujours disponible au Livre de poche, le roman est remis en vente cette semaine en "Folio classique" avec l’affiche du film en couverture.

close

S’abonner à #La Lettre