Fête de la musique

6 idées d’expositions originales sur la musique

Björk, icône de l'indie - Photo MUSICOPHAGES

6 idées d’expositions originales sur la musique

L’association des Musicophages a élaboré des expositions pour les médiathèques sur les musiques actuelles. A l’occasion du 21 juin, sélection de six d’entre elles.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fanny Guyomard,
Créé le 18.06.2021 à 09h00,
Mis à jour le 18.06.2021 à 09h00

« Libérés, délivrés », pourrait être l’hymne de la réouverture des musées. C’est en tout cas le tube d’un film d’animation, que mentionne l’association toulousaine Musicophages dans une de ses expositions, et que les usagers des médiathèques pourraient bientôt avoir en tête. Car ce centre de ressources, spécialisé dans les musiques actuelles, alternatives et les jeunes créateurs, propose des expositions pensées pour les médiathèques, les festivals et les centres culturels. Sur papier et écran, elles peuvent être acquises, louées, et accompagnées d’une formation des agents, d’une mise en valeur du fonds de la bibliothèque et d’un vernissage avec des musiciens ou des experts en musiques actuelles. Voici six idées thématiques pour toutes les tailles d’espace et tous les publics, à l’occasion de la fête de la musique.
 

  • Icônes

Dr. Dre pour le rap, Metallica pour le métal, Björk côté indie alternative, Jeff Mills et l’électro, Michael Jackson icône de la pop, rock via The Rolling Stones et folk avec Bob Dylan. Sept figures pour parcourir les grands courants des musiques actuelles. Sans oublier leur héritage et les artistes qui les ont inspirées. David Bowie, Radiohead, Linkin Park… C’est du lourd.
 

  • Girlz

Qui sont les femmes rappeuses, des années 70 à aujourd’hui en France ? Millie Jackson, Nicki Minaj, Iggy Azalea ou féroce Lil’Kim… Zoom sur ces artistes qui s’emparent de sujets sensibles comme la maternité précoce ou les dangers de la rue, dans un style bitch attitude, diss track, nouvelle vague ou underground.
 

  • Fanzines

Ils font lire les indés, alternatifs, jeunes créateurs : les fanzines, magazines imprimés par des passionnés à la main — film documentaire sur la sérigraphie à l’appui. En attendant, Musicophages doit réimprimer cette exposition. Mais ça peut donner des idées.

  • Musicolombia

De l’électro sombre et expérimentale de Lucrecia Dalt au métissage Cumbia-Rock de Meridian Brother, en passant par le rap engagé du collectif C15 : plongée sonore dans la scène émergente colombienne. Mais victime de son succès, l’exposition est pour le moment épuisée.

  • Vinyles 2.0

Toute l’histoire des microsillons en cinq panneaux, une application numérique et des ronds en vrai, du 78, 48, 33 tours au picture disc. L’expo offre un morceau d’économie, de marketing et d’art graphique (Andy Warhol), et donne des pistes sur les différentes techniques de fabrication et de lecture du vinyle. Un support qui peut aussi être un instrument en soi.

  • Musique et cinéma

Disney, à la pointe de l’innovation sonore et fabrique de stars ; le thérémine, le premier instrument électronique qui colore les films actuels… A travers des bandes originales célèbres et le portrait des compositeurs (des pionniers à la nouvelle génération, sans oublier les virtuoses des synthés), l’exposition retrace les liaisons souvent expérimentales entre le son et l’image. Et pour les fadas de western, une exposition y est entièrement dédiée.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités