à paraître

55000 exemplaires pour le premier roman d'Oxmo Puccino

Oxmo Puccino

55000 exemplaires pour le premier roman d'Oxmo Puccino

Du rap à la poésie, du jazz aux métaphores, Oxmo Puccino est devenu, en 25 ans, l'une des personnalités les plus importantes dans la musique française. Il sort son premier roman en mai.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 28.04.2021 à 13h39,
Mis à jour le 28.04.2021 à 14h00

JC Lattès publiera le premier roman du musicien, auteur, chanteur, rappeur et "poétiseur" Oxmo Puccino le 19 mai, sous le label La Grenade.

Les réveilleurs du soleil sera tiré à 55000 exemplaires et la promotion s'accompagnera de lectures musicales indique l'éditeur.

Dans ce roman, qui pointe l'urgence écologique, la vanité de la célébrité et le vertige des passions, il décrit une quête initiatique à travers une histoire d'amour et d'amitié. Dans son avant-critique à paraître dans LH Le Magazine le 29 avril, Kerenn Elkaïm explique: "Tel un botaniste de l’imaginaire, Oxmo Puccino plante les graines de demain dans une langue chantante, aux aspirations écologiques. En cette ère individualiste, il nous pousse à retrouver un élan solidaire."

S'il s'agit de sa première fiction, Oxmo Puccino n'en est pas à sa première parution. Au Diable vauvert a publié en 2011 Mines de cristal, sélection de textes de ses chansons,  en 2014, 140 piles, un recueil de phrases publiées sur Twitter retrace trois ans de vie, de concerts, d'émotion et de rencontres du chanteur de rap, et en 2016, Au fil du chant, beau-livre illustré sur sa tournée La voix lactée. Il a aussi préfacé plusieurs livres, notamment Les anges s'habillent en caillera de Richard Santaki et Habitant de nulle part, originaire de partout de Souleymane Diamanka.

Lauréat de deux Victoires de la musique du meilleur album de musiques urbaines, Oxmo Puccino se considère comme un chansonnier, ouvert à tous les genres de musique, sachant manier les mots et les métaphores, ce qui lui a valu le surnom de "Black Jacques Brel".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités