2013 : le livre français fragile à l’export | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 11.04.2014 (mis à jour le 14.04.2014 à 10h16) exportations

2013 : le livre français fragile à l’export

Librairie Brüsel, Bruxelles.Les exportations vers la Belgique ont baissé de 7,3 %. - Photo LAURENT SAZY

Malgré la bonne résistance du marché suisse, les succès d’éditeurs scolaires dans une poignée de pays africains et de belles progressions en Asie, le livre français recule à l’export, plombé par des contre-performances en Belgique et au Canada. L’essor des ventes en ligne, non mesurées par les statistiques douanières, explique en partie ce repli statistique en 2013.

En retrait sur son marché intérieur (1), le livre français affiche également pour 2013 une année de repli à l’export. D’après les statistiques douanières retraitées par la Centrale de l’édition (voir ci-contre), les ventes de livres français ont représenté l’an dernier un volume d’affaires de seulement 688,67 millions d’euros, soit - 3,3 % par rapport à 2012. "Une part de la baisse s’explique par

Lire la suite (12 110 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre