MANGAs

Wakanim lance une offre "Pay What You Want"

Wakanim lance une offre "Pay What You Want"

La start-up française de diffusion de mangas animés Wakanim, dont la majorité des parts apartiennent depuis juin à Aniplex Inc, une filiale de Sony Music Entertainment Japan, a lancé la semaine dernière une nouvelle version de son site et une offre de paiement libre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Emmanuelle Bour,
Créé le 24.07.2015 à 17h15,
Mis à jour le 24.07.2015 à 18h00

En une semaine, l'offre "Pay What You Want" (PWYW) de Wanakim, une plateforme française de diffusion de mangas animés, a touché selon un article de La Tribune 2 500 contributeurs, qui dépensent en moyenne 3,2 € sur le site. Avec le système PWYW, les internautes paient le montant qu'ils veullent en fonction du contenu vidéo auquel ils souhaitent accéder :  avec publicité, en haute définition, plus d'accès aux épisodes, possibilité de les télécharger, ou encore sans limite de temps entre chaque visionnage.

Wakanim est présentée comme la première plateforme de distribution de manga animés sur le Web. Elle a été créée en 2010 à Tourcoing par Olivier Cervantès.  En 2014, selon La Tribune, le chiffre d'affaires de Wakanim s'élevait à 750 000€, avec 8 salariés et une dizaine de freelance. Des chiffres qu'Olivier Cervantès et son associé Ludovic Alcala entendent bien augmenter, en étalant leur offre à "cinq nouveaux pays d'ici 2 ans et à toute l'Europe d'ici 5 ans". L'objectif étant ainsi d'employer "25 salariés" en 2018.

Les projets de Wakanim, y compris l'offre PWYW,  bénéficient de la reprise de la majorité des parts du capital de la société en avril 2015 à Aniplex Inc, une fililale de Sony Music Entertainment Japan. 

Wakanim, qui propose plus de 60 séries et trois millions de vidéos à ses 650 000 internautes réguliers ainsi que des figurines et des goodies, a bénéficié de 60 m2  de stand et de 35m2 de scène lors de la 16e édition de la Japan Expo qui a accueilli 247 473 visiteurs en juillet dernier.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités