Virginie Despentes reçoit le premier prix Anaïs Nin | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec AFP, le 26.01.2015 à 18h19 (mis à jour le 26.01.2015 à 19h00) Prix

Virginie Despentes reçoit le premier prix Anaïs Nin

Virginie Despentes - Photo J.-F. PAGA/GRASSET

Pour sa première édition, le prix Anaïs Nin a récompensé Vernon Subutex, 1 de Virginie Despentes. Il sera promu auprès des éditeurs anglo-saxons afin de valoriser la littérature française à l’étranger.

Virginie Despentes a reçu lundi 26 janvier le premier prix Anaïs Nin pour Vernon Subutex, 1 (Grasset), roman picaresque à la fois polar, fresque sociale et comédie humaine qui traque les dérives de notre société à travers l'errance d'un ex-disquaire devenu SDF.
 
La romancière et réalisatrice a été choisie au premier tour par 9 voix, contre 3 à Leïla Slimani pour Dans le jardin de l'ogre et une à Anne Wiazemsky pour Un an après, tous deux chez Gallimard. Cinq titres étaient en lice.
 
Fondé par les romancières Nelly Alard et Capucine Motte, ce prix littéraire français orienté vers le monde anglo-saxon est doté de 3 000 euros. Le roman primé sera traduit en anglais et promu auprès des éditeurs anglo-saxons afin de faire découvrir des auteurs français à l'international.

Le jury est constitué d’auteurs français mais aussi d'agents littéraires anglais et américains. La récompense porte le nom d’Anaïs Nin, l'un des rares écrivains à avoir été traduit du français vers l'anglais et de l'anglais vers le français.
 
Quatre ans et demi après Apocalypse bébé (prix Renaudot 2010), Vernon Subutex, 1 marque le grand retour de Virginie Despentes avec un roman mené à cent à l'heure et des personnages désenchantés. Le deuxième volet sortira le 25 mars.
close

S’abonner à #La Lettre