Virginie Despentes : "Le Goncourt, une expérience qui ne se refuse pas" | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 08.01.2016 à 16h32 (mis à jour le 08.01.2016 à 17h00) Prix littéraires

Virginie Despentes : "Le Goncourt, une expérience qui ne se refuse pas"

Virginie Despentes. - Photo F. PAGA/GRASSET

Dans un texte que Livres Hebdo s'est procuré, Virginie Despentes s'explique sur son départ du jury du prix Femina et sa nomination au jury Goncourt, survenu mardi 5 janvier. 

Pour Virginie Despentes, être membre du jury du prestigieux prix Goncourt est "une expérience qui ne se refuse pas". Dans un texte qu'a transmis son éditeur, Grasset, à Livres Hebdo, la romancière s'explique sur sa nomination, mardi 5 janvier: "On peut donc se demander pourquoi je rejoins le jury Goncourt. La raison en est simple: j’ai accepté parce qu’on me l’a proposé", a indiqué l'auteure de Vernon Subutex.

La romancière raconte avoir reçu mardi "un appel téléphonique de Bernard Pivot" pour lui demander si elle serait d'accord pour rejoindre le jury qu'il préside. "J’ai été aussi surprise que séduite. L’évidence s’est imposée à moi: cette expérience est de celles qui ne se refusent pas. C’est avec un grand enthousiasme que j’ai répondu favorablement à cette proposition imprévue", a dit l'écrivaine, âgée de 46 ans, prix Renaudot en 2010 pour Apocalypse bébé"L'évidence s'est imposée à moi: cette expérience est de celles qui ne se refusent pas".

Le Femina : "un grand honneur"
 
S'adressant à ses consœurs du Femina qui l'avaient accueillie l'an dernier, Virginie Despentes a exprimé ses "regrets sincères pour la manière abrupte dont je suis amenée à les quitter". "Faire partie de ce jury a été pour moi un grand honneur. J’y ai découvert des personnalités attachantes et assisté à des débats enrichissants", a assuré la romancière.

"Je tiens avant tout à remercier les membres du jury Femina de m'avoir cooptée en 2015", écrit Virginie Despentes. 
 
"Je ne m’exprimerai pas plus avant sur ce choix personnel: c’est à mon métier d’écrivain et de lectrice que je désire consacrer tout mon temps", a-t-elle conclu.

Un départ jugé "stupéfiant" 
 
Une des membres du jury du prix Femina, interrogée par l'AFP et s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a jugé "stupéfiante" la manière dont Virginie Despentes a quitté ce jury qu'elle avait rejoint seulement l'an dernier. "C'est montrer beaucoup de mépris pour les autres membres du Femina", a-t-elle dit.
 
L'Académie Goncourt qui attribue chaque année au début du mois de novembre le plus prestigieux des prix littéraires français est composée de dix membres. Virginie Despentes va y remplacer Régis Debray, 75 ans, qui a démissionné en novembre, après l'attribution du prix 2015.
 
L'écrivain, dramaturge et metteur en scène Eric-Emmanuel Schmitt a également fait son entrée mercredi à l'Académie Goncourt au "couvert" d'Edmonde Charles-Roux, âgée de 95 ans, qui a laissé sa place pour raisons de santé.

close

S’abonner à #La Lettre