Victoria Mas remporte le prix Première Plume 2019 | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 27.08.2019 à 17h10 (mis à jour le 28.08.2019 à 14h22) Proclamation

Victoria Mas remporte le prix Première Plume 2019

Victoria Mas - Photo ASTRID DI CROLLALANZA/ALBIN MICHEL

La primo-écrivaine a été distinguée pour son roman Le bal des folles, paru le 21 août chez Albin Michel.
 

Le jury du prix Première Plume, organisé par la librairie le Furet du Nord et le Crédit agricole Nord de France, a récompensé Victoria Mas pour son premier roman Le bal des folles, paru le 21 août chez Albin Michel. Le prix ainsi qu’une dotation de 1000 euros lui seront remis le 12 septembre lors d’une soirée organisée au Furet du Nord en compagnie du journaliste Bernard Lehut (RTL). L’animateur dirigera un plateau où sont invités Amélie Nothomb, Monica Sabolo, Jérôme Attal et Vincent Message.
 
Le bal des folles suit Jean-Martin Charcot qui, en 1885, ajoute à ses techniques expérimentales visant à soigner ses malades un rendez-vous festif, costumé et dansant, le bal des folles, pour éveiller leur esprit et leur donner un plaisir enfantin. S'y croisent Thérèse, une vieille prostituée, la petite Louise, une enfant violée, Geneviève, l'intendante, et Eugénie Cléry qui entre en contact avec l'âme des disparus.
 
"Un style vivant"
 
La présidente du prix Première Plume, Shirley, libraire au Furet de Roubaix, salue "une plongée très poignante dans la condition féminine du XIXe siècle, qui met en exergue notre rapport à la différence". Sa consoeur et jurée Gabrielle, du Furet de Valenciennes, encense, elle, "un roman qui parlera à toutes les femmes et [qui] devrait être lu par tous les hommes".

Le bal des folles a également marqué Véronique Rossignol, qui félicite dans son avant-critique pour Livres Hebdo un "roman au style vivant [qui] plaide la cause de ces parias [et] dénonce le rejet, l'oppression carcérale dont elles ont été victimes, visage extrême de l'aliénation sociale des femmes de l'époque".

En bonne position
 
Victoria Mas, fille de la chanteuse Jeanne Mas, a 31 ans. Avant de signer Le bal des folles, elle a été assistante de production, scripte et photographe de plateau. Sa première oeuvre littéraire figure également dans la sélection du prix Stanislas qui récompense chaque année un primo-romancier de la rentrée littéraire, ainsi que dans les finalistes des Talents Cultura de la rentrée.
 
Le prix Première Plume, qui récompense depuis trois ans un premier roman de la rentrée littéraire, est décerné par un jury composé de 5 lecteurs collaborateurs du Crédit agricole Nord de France, d’un lecteur du Cercle des lecteurs Furet et de 4 libraires Furet du Nord.
close

S’abonner à #La Lettre