Victoria Mas, lauréate du Renaudot des lycéens 2019 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 14.11.2019 à 12h45 (mis à jour le 14.11.2019 à 16h58) Proclamation

Victoria Mas, lauréate du Renaudot des lycéens 2019

Les lycéens ont attribué leur Renaudot à Victoria Mas pour "Le bal des folles" - Photo DR

L'auteure a été distinguée pour son premier roman, Le bal des folles, publié chez Albin Michel.

Le prix Renaudot des lycéens 2019 a été décerné dans l'enceinte du lycée Marc Godrie de Loudun (86) à Victoria Mas pour son premier roman Le bal des folles, paru le 21 août chez Albin Michel. Elle a été élue par un jury composé de plus 300 lycéens de 13 établissements de la Nouvelle Aquitaine ainsi que par le lycée français Jean Monnet, à Bruxelles.

Cinq autres ouvrages avaient été retenus : Le ciel par-dessus le toit, de Natacha Appanah (Gallimard), Le ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (P.O.L.), Par les routes, de Sylvain Prudhomme (Gallimard), La part du fils, de Jean-Luc Coatalem (Stock) et Loin, d'Alexis Michalik (Albin Michel).

Dans Le bal des folles, Victoria Mas suit Jean-Martin Charcot. En 1885, ce neurologue ajoute à ses techniques expérimentales un rendez-vous festif, costumé et dansant, le bal des folles, pour éveiller leur esprit et leur donner un plaisir enfantin. A la Salpêtrière, s'y croisent Thérèse, une vieille prostituée, la petite Louise, une enfant violée, Geneviève, l'intendante, et Eugénie Cléry qui entre en contact avec l'âme des disparus.

Le bal des folles a marqué notre collaboratrice Véronique Rossignol, qui distingue dans son avant-critique pour Livres Hebdo un "roman au style vivant [qui] plaide la cause de ces parias [et] dénonce le rejet, l'oppression carcérale dont elles ont été victimes, visage extrême de l'aliénation sociale des femmes de l'époque".

Victoria Mas, fille de la chanteuse Jeanne Mas, a 31 ans. Avant de signer Le bal des folles, elle a été assistante de production, scripte et photographe de plateau. Elle a déjà récolté le prix Première plume décerné par Le Furet du Nord ainsi que le prix Stanislas et figure parmi les finalistes des Talents Cultura de la rentrée.
 
Le prix Renaudot des lycéens a été créé en 1992 à l'initiative des Amis de Théophraste Renaudot. L'an dernier, il avait été décerné à Adeline Dieudonné pour La vraie vie, paru à L'Iconoclaste.
close

S’abonner à #La Lettre