Bretagne

Une nouvelle librairie jeunesse à Concarneau

La future librairie remplacera un magasins de chaussures - Photo DR

Une nouvelle librairie jeunesse à Concarneau

Le Chat miro, située dans la ville de Concarneau, ouvrira ses portes durant le mois de mai. Le projet est soutenu par une campagne de financement, qui a atteint 2250 euros pour 56 contributeurs. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 02.03.2021 à 14h22,
Mis à jour le 02.03.2021 à 17h29

Une nouvelle librairie "Le Chat Miro"  de 70m2 ouvrira ses portes au mois de mai à Concarneau, dans le Finistère (Bretagne). Une campagne de financement en ligne pour soutenir le projet s'achève le 10 mars. Pour le moment, 2250 euros ont été réunis sur l'objectif de 6750 euros. La responsable, Elodie Le Berre, nous présente son futur établissement.  

Quel est votre parcours ?
Après mon baccalauréat littéraire option cinéma, je suis partie à Londres puis aux Etats-Unis en tant que fille au pair. A mon retour j'ai continué des études d'anglais, puis j'ai tenté l'expérience dans le tourisme culturel puis l'hôtellerie. J'ai posé mes valises à Concarneau, j'y ai été assistante maternelle pendant onze ans. Finalement, avec le premier confinement, j'ai décidé de changer de profession. J'ai donc suivi une formation à l'école de la librairie en décembre dernier et fait un stage à l'Introuvable à Quimper. 

Quel est l'origine du projet ?
Le Chat Miro, c'est tout d'abord un accomplissement personnel et une reconversion professionnelle. J'avais envie de faire un truc dont je serai fière. Forcément, j'ai beaucoup cherché. L'idée de la librairie ne s'est pas directement imposée immédiatement mais en faisant des exercices de développement personnel, plusieurs choses revenaient : l'art et la lecture. De fait, avec le confinement, j'ai eu le temps d'y refléchir. J'ai vu que malgré la crise, le monde du livre se portaient plutot bien. Je me suis donc dit "je n'ai pas de crainte à me lancer dedans." Finalement, les étapes s'enchaînent doucement, avec les différents partenaires financiers qui accueillent bien le projet. 

Quels livres allez-vous proposer ? 
Nous proposerons environ 5000 ouvrages. L'ensemble des titres se rassemblera dans plusieurs secteurs de la librairie, avec un coin petite enfance / éveil pour les 0-3 ans. Il y aura aussi un bel espace manga, avec environ 600 titres, auquel s’ajouteront 800 BD adulte et jeunesse. Malgré tout les ouvrages jeunesse, une petite étagère sera consacrée à l’adulte. Après, il restera les albums jeunesse, pour les 4-10 ans et les premiers romans pour les jeunes lecteurs. La librairie accueillera aussi un joli rayon ados et romans young adult. 

Quels sont vos trois conseils de lecture en jeunesse ? 
Le premier serait Max et les Maximonstres de Maurice Sendak (Ecole des loisirs), c’est le livre de mon enfance et aussi le choix du cœur. Ensuite, il y aurait Bonsoir Lune de Margaret Wise-Brown (Ecole des loisirs), parce que c’est un livre que j’ai beaucoup lu à mes enfants et il m'a suivi durant mon parcours, lorsque j’étais fille au pair. C’est un classique de la littérature jeunesse américaine. Enfin, j’aime les livres sur les émotions, donc cela serait La couleur des émotions d'Anna Llenas (Quatre Fleuves).

Quel est votre plan de finance ?
J’ai une campagne sur Ulule, qui fonctionne doucement. Aujourd’hui nous avons atteint 2250 euros. Je suis également accompagnée par Livres et lecture en Bretagne. Nous sommes en train de monter un dossier pour le présenter au CNL, afin d’obtenir une subvention. En parallèle, le projet est suivi par Bretagne Active, qui propose une garantie bancaire à l’initiative des femmes et un prêt à taux zéro à hauteur de 8000 euros. On fait aussi une demande à l’Association Développement de la Librairie de Création (Adelc). Le plan de financement se complète avec un peu d’apports personnels. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités