édition

Une nouvelle collection d’essais chez Marabout

Hélène Gédouin, directrice éditoriale de Marabout - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

Une nouvelle collection d’essais chez Marabout

Avec "Epoque épique", Hélène Gédouin, directrice éditoriale chez Marabout, souhaite "alimenter la réflexion" sur des thématiques de société. 
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 02.04.2021 à 17h41,
Mis à jour le 02.04.2021 à 19h27

Après Moi et la suprématie blanche : reconnaître nos privilèges, combattre le racisme et changer le monde de Layla F. Saad (3 février), traduit de l'anglais par Françoise Smith et nommé pour les British Book Awards 2021 dans sa version anglophone, et Mon privilège, ton oppression : et si prendre ma responsabilité pouvait changer le monde ? de Nathalie Achard (31 mars), Marabout s’apprête à publier un troisième titre dans sa nouvelle collection d'essais "Epoque épique" : Survivant : l’incroyable résilience d’un réfugié, de Capucine Graby (7 avril). Hélène Gédouin, directrice éditoriale et responsable de la collection, présente le projet porté par "Epoque épique". 

Quel est l’objectif de la collection ? 
Certaines de nos publications touchent de nombreux secteurs : parfois, des livres de santé sont à la limite de l’essai de société, ou un essai féministe lié à l’éducation est rangé dans le rayon éducation. Nous manquions d’une collection pour réunir des textes de réflexion. Il nous est apparu comme une évidence de regrouper ces livres abordant des thématiques de société. Avec "Epoque épique", nous voulons alimenter la réflexion sur des thèmes qui émergent avec des voix d'auteurs et de donner des pistes de solutions, sans le "How to" du pratique. Nous ne voulons pas publier des vérités intangibles mais transmettre des points de vue en publiant des textes accessibles mais exigeants.

Combien de titres prévoyez-vous par an ? 
Environ six. A l’automne, la collection s’enrichira de trois titres supplémentaires liés à l’écologie, une thématique qui me soucie beaucoup. Nous publierons Choisir une mode responsable d’Orsola de Castro, co-créatrice du mouvement Fashion Revolution, Manifeste pour une alimentation durable des journalistes Valère Corréard et Mathilde Golla et Moins pour plus de l’anthropologue économique Jason Hickel. 

Après le racisme et l'écologie, quelles thématiques aimeriez-vous développer ? 
Nous pourrions éventuellement nous intéresser à des problématiques liées à la pauvreté ou encore au féminisme, même si Marabout a déjà beaucoup travaillé autour de ce sujet notamment avec Tu seras un homme féministe, mon fils d’Aurélia Blanc. Le cadre est assez souple. Avant les sujets, ce sont d’abord les voix et les questionnements qui nous intéressent. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités