Un très bon troisième trimestre pour Hachette Livre | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 07.11.2019 à 18h52 (mis à jour le 08.11.2019 à 14h06) Résultats

Un très bon troisième trimestre pour Hachette Livre

Le stand Hachette et ses maisons françaises dans le hall5 - Photo OLIVIER DION

Lagardère a révélé ses résultats financiers pour le troisième trimestre. La croissance du groupe éditorial est portée par les bonnes performances du livre en France, sur les marchés hispanophones et des fascicules.

Le groupe Lagardère a affiché une bonne progression de son chiffre d'affaire au troisième trimestre 2019 avec une hausse de 4,1% en données comparables, pour atteindre 2 milliards d'euros. Cette croissance est portée par les bons résultats de Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail, confirmant ainsi "la décision de recentrage stratégique" sur ces deux secteurs. Hachette a cédé son pôle télévision (au groupe M6) et sa participation dans Disney Hachette Presse (à Unique Héritage Media).

Du côté de Lagardère Publishing (Hachette Livre), "La progression du chiffre d’affaires (+ 6,6 %) est portée par les bonnes performances de la France qui bénéficie de la réforme du lycée en 2019, de l’Espagne (campagne scolaire du primaire) ainsi que des Fascicules et par la bonne dynamique des Jeux sur mobiles", précise le groupe. Lagardère Publishing a ainsi enregistré un CA de 663 M€ au troisième trimestre (contre 607 M€ à période équivalente l'an dernier).

Depuis le début de l'année, la filiale éditoriale de Lagardère a cumulé 1,707 milliard d'euros de chiffre d'affaires, soit une hausse de 3,3% en données comparables. Sa part dans le résultat global de Lagardère est stable, à un peu plus de 30%.

"L’écart entre les données consolidées et comparables s’explique par un effet de change positif (+32 M€) relatif principalement à l’appréciation du dollar américain et, dans une moindre mesure, par un effet de périmètre positif (+16 M€), lié aux acquisitions de Gigamic, de Worthy Publishing et de Short Books", explique le bilan financier.

Les marchés anglo-saxons à la peine

Mais la bonne performance de Lagardère Publishing est globale. En France, la croissance (+12,2%) est tirée par la forte progression dans l’Education avec l’effet de la réforme du lycée, ainsi que par les bonnes performances de Larousse, le développement de l’illustré, la distribution, et la bonne dynamique de l’activité jeux sur mobiles.

Les parutions du Livre de poche et les romans de Guillaume Musso et Laetitia Colombani ont aussi été les leaders des ventes cet été. Avec la sortie d'un album Astérix et celle en poche de La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso, les ventes devraient être consolidées sur le marché français au quatrième trimestre.

Le marché hispanophone (+19,4%) a été porté par les campagnes scolaires en Espagne et au Mexique. Seuls les marchés anglo-saxons subissent une légère baisse de leurs ventes : -0,3% aux Etats-Unis, -0,6% au Royaume Uni.

La croissance des fascicules (+ 5,6%) s’explique principalement par le succès des collections Voitures de Tintin et Disney Golden Books en France et par la bonne dynamique au Japon et en Allemagne. Par ailleurs, le poids du livre numérique (incluant les manuels scolaires) dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing remonte légèrement à 7,8%, contre 7,7% il y a un an, et celui du livre audio numérique progresse à 2,9% (2,8% au 3e trimestre 2018).

Lagardère Travel Retail poursuit sa forte croissance dans toutes les zones géographiques, à l'exception de l'Amérique du Nord où elle reste stable.

Les résultats de l’exercice 2019 seront annoncés le 27 février 2020.



 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre