Un nouvel art de la guerre | Livres Hebdo

le 31.08.2018 (mis à jour le 05.09.2018 à 12h38) Rentrée polars

Un nouvel art de la guerre

Les romans de la rentrée polar 2018 se piquent de guerre, de politique et de violences extrêmes avec, aux manettes des enquêtes de plus en plus d’héroïnes puissantes, girl power en bandoulière. Parallèlement les éditeurs limitent les gros tirages et laissent place à une quantité réjouissante de romans policiers poétiques et très littéraires. _ par Elise Lépine

Au moment de la rentrée littéraire, le polar se fait discret pour ne pas faire de l’ombre aux best-sellers de la « blanche ». Les poids lourds de la littérature noire arriveront en octobre avec Par accident d’Harlan Coben, chez Belfond (200 000 exemplaires), Le signal de Maxime Chattam, chez Albin Michel (100 000 exemplaires), L’égarée de Donato Carrisi, suite attendue du Chuchoteur, chez Calmann

Lire la suite (14 710 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre