Sylvain Tesson et Margaret Atwood dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 16.10.2019 à 15h03 (mis à jour le 16.10.2019 à 16h01) Meilleures ventes

Sylvain Tesson et Margaret Atwood dans le Top 20

Sylvain Tesson. - Photo THOMAS GOISQUE

A peine sortis, La panthère des neiges et Les testaments, la suite de La servante écarlate, font les bonnes ventes des libraires

La panthère des neiges, nouveau récit de Sylvain Tesson (Gallimard) connaît un démarrage fulgurant en librairie. Quatre jours après sa sortie, il prend la tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 7 au 13 octobre. Il a bénéficié d’un premier tirage imposant de 140000 exemplaires et vient d’être réimprimé à 20000. 

Le prix Médicis de l’essai 2011 (pour Dans les forêts de Sibérie) y fait le récit d’une expédition aux confins du Tibet, à 5000 mètres d’altitude, en compagnie du photographe animalier Vincent Munier sur les traces de la panthère des neiges, une espèce en voie de disparition. 

De son côté, Les testaments de Margaret Atwood, traduit par Michèle Albaret-Maatsch (Laffont) arrive 20e du top 20. Sortie aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (plus de 100000 ventes en cinq jours), cette suite très attendue de La servante écarlate, sous forme de récit à trois voix, a été tirée pour sa sortie le 10 octobre à 70000 exemplaires et apparaît dans les listes après trois jours de vente. Le livre vient de recevoir le Booker Prize 2019. 

Tandis que Même les arbres s’en souviennent, le dernier roman de Christian Signol (Albin Michel) prend la 16e place. L’auteur de La rivière Espérance y met en scène Lucas, 30 ans, lassé de la vie urbaine, qui rend visite à Émilien, son arrière-grand-père, et à la maison de famille où il sent que s’est joué le destin des siens. 

Parallèlement la BD, Les éveillés, du troisième et dernier cycle World without et 22e de la série Les légendaires, de Patrick Sobral (Delcourt) s’inscrit en 2e position du Top 20. Côté mangas, le volume 17 de One-punch man, de Yusuke Murata (Kurokawa), est 5e et le troisième tome de Démon Slayer, de Koyoharu Gotouge (Panini manga), 19e

Deux poches font aussi leur entrée dans le palmarès : Tout ce qui est sur terre doit périr, de Michel Bussi (Pocket, 4e) et My absolute darling, de Gabriel Tallent (Gallmeister, 14e). 
 
close

S’abonner à #La Lettre