Short édition valorisée à 6,7 millions d’euros | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 19.01.2018 Recapitalisation

Short édition valorisée à 6,7 millions d’euros

14 000 auteurs ont publié 85 000 œuvres distribuées à 2 millions d’exemplaires. - Photo SHORT ÉDITION

Short édition a bouclé fin 2017 une augmentation de capital de 2 millions d’euros, souscrite par diverses sociétés d’investissement (Chalus Chegaray & Cie, ADL Partner/France Abonnements, Boulet & Boulet), les fondateurs et leur famille, ainsi que des actionnaires individuels. Le plus célèbre est le réalisateur américain Francis Ford Coppola, qui a pris une participation symbolique, mais a surtout beaucoup contribué à la notoriété de la société depuis qu’il s’est intéressé à son distributeur d’histoires courtes : il s’agit d’une borne installée dans les lieux publics, qui imprime gratuitement sur des rouleaux de papier des histoires sélectionnées en fonction de leur temps de lecture, de 1 à 5 minutes.

Selon le document déposé au tribunal de commerce, cette nouvelle augmentation de capital valorise à 6,7 millions d’euros cette société créée à Grenoble en 2011, avec le projet de diffuser des œuvres courtes (histoires, poèmes, BD) sur Internet. Conçu en 2015, le distributeur est devenu la source de revenu principale de la société, qui en a implanté 150 en France et à l’étranger. Ils sont loués à des entreprises (notamment la SNCF en France) ou des collectivités, séduites par cette animation littéraire propice à occuper les lieux de passage ou d’attente. Short édition annonce un chiffre d’affaires de 0,6 million d’euros en 2016, et 1,1 million en 2017. Elle emploie 17 salariés et prévoit d’en recruter 4 à 5 cette année, avec l’objectif de doubler le nombre de machines installées, notamment à l’étranger. Les œuvres sont autopubliées sur le site Short-edition.com, classées en fonction des avis des lecteurs et d’un comité éditorial, et rémunérées au prorata des recettes. H. H.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre