Bande dessinée

Sandrine Revel, lauréate du Prix Artemisia 2016

Sandrine Revel. - Photo DELCOURT

Sandrine Revel, lauréate du Prix Artemisia 2016

Le prix Artemisia de la bande dessinée féminine 2016, qui sacre chaque année un album scénarisé et/ou dessiné par une ou plusieurs femmes, a été décerné à Sandrine Revel pour Glenn Gould, une vie à contretemps (Dargaud).

Par Marine Durand,
Créé le 09.01.2016 à 08h00,
Mis à jour le 09.01.2016 à 08h00

Le prix Artemisia de la bande dessinée féminine 2016 a été décerné, samedi 9 janvier, à Sandrine Revel pour Glenn Gould, une vie à contretemps, paru chez Dargaud le 20 mars 2015. L'auteure bordelaise signe à la fois le scénario et les dessins de cette biographie du célèbre pianiste canadien, qui se trouvait notamment dans la liste des 20 lectures indispensables de l'été de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée. Elle recevra sa récompense le 21 janvier lors d'une cérémonie organisée à la librairie Flammarion de Beaubourg.

Treize albums avaient été sélectionnés en septembre pour ce prix féministe, créé en 2007 par l'auteure de BD Chantal Montellier et décerné chaque année le 9 janvier, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir. En septembre, la fondatrice avait rappelé dans un communiqué, à l'occasion du lancement du collectif BDegalité, que "Artemisia lutt[ait] pour cette reconnaissance des talents féminins dans le 9e art depuis des années, (une dizaine), dans une relative indifférence du milieu BD dans sa totalité et dans le plus grand mépris des médias mainstream". Des propos qui sont toujours d'actualité, en pleine polémique sur l'absence de femmes dans la liste des nommés pour le Grand Prix d'Angoulême.

En janvier 2015, c'est Barbara Yelin qui avait remporté le prix pour Irmina (Actes Sud-L’an 2) succédant à Johanna Schipper (2008), Tanxxx et Lisa Mandel (2009), Laureline Mattiussi (2010), Ulli Lust (2011), Claire Braud (2012), Jeanne Puchol (2013) et Catel (2014).

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
M

Marie-Anne

il y a 4 ans à 09 h 58

Et prix "mention spéciale du jury" à Théa Rojzman pour "Mourir (ça n'existe pas)" ! http://information.tv5monde.com/en-continu/prix-artemisia-de-la-bd-feminine-sandrine-revel-pour-glenn-gould-une-vie-singuliere-80039 Bravo à elles deux !


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités