Russie : 100 millions de dollars pour l'industrie du livre

Russie : 100 millions de dollars pour l'industrie du livre

Le gouvernement russe prévoit cette mesure dans le cadre du programme «Culture de la Russie» jusqu'en 2018. Il promet également de promouvoir des salons du livre russe et annonce des avantages fiscaux.

J’achète l’article 1.50 €

avec sp,
Créé le 10.06.2013 à 00h00,
Mis à jour le 10.06.2013 à 00h00

Financer des livres d'auteurs russes et leur traduction à l'étranger: tel est l'un des objectifs du nouveau programme national «Culture de la Russie» lancé par le gouvernement, qui prévoit d'y consacrer l'équivalent de 100 millions de dollars, selon le site du magazine en ligne britannique Publishing perspectives.

Une attention particulière sera accordée à la promotion des principaux salons du livre russes, en particulier à l'Exposition nationale de Moscou «Livres de Russie» et à la Foire internationale du livre de Saint-Pétersbourg. Il est également prévu que le gouvernement investisse dans la promotion des livres d'auteurs russes dans les salons du livre à l'étranger, qu'il s'agisse de Kiev, Francfort, Paris ou d'autres villes.

Selon le service de presse du ministère russe de la Culture, une partie des fonds sera également investie dans des petites maisons d'édition, dont la plupart ne sont généralement pas en mesure de rivaliser avec les efforts de marketing des grandes maisons d'édition.

Il y aurait également la possibilité pour les éditeurs d'avantages fiscaux et de suppression de la TVA, qui est actuellement de 10%, ainsi qu'une réduction des coûts des primes d'assurance.

En Russie, l'industrie de l'édition et de la librairie est en crise, et la lecture est en déclin dans la population, selon Publishing perspectives. Au cours de dernières années, le marché du livre russe a baissé de 5 à 7% par an. Selon la Chambre russe du livre environ 117 000 livres et brochures ont été publiés en 2012, soit 5% de moins qu'en 2011.

Selon Denis Kotov, directeur général de la chaîne Bukvoed, une des plus grandes chaînes de librairies russes pas moins de 20% des librairies ont fermé leurs portes en Russie depuis 2010 et il y a eu au moins cinq faillites très médiatisées.
10.06 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités