Quatre livres récompensés par les critiques de cinéma | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 31.01.2017 à 12h13 (mis à jour le 31.01.2017 à 13h00) Cinéma

Quatre livres récompensés par les critiques de cinéma

Isabelle Huppert dans Elle de Paul Verhoeven. - Photo SBS DISTRIBUTION

Le Syndicat français de la critique de cinéma a révélé lundi 30 janvier son palmarès lors d'une soirée spéciale à la Cinémathèque française.

Favori des César, trois fois primé par la critique internationale présente en France, Elle, a été le grand vainqueur des prix du Syndicat français de la critique cinéma (SFCC), qui a dévoilé son palmarès, lundi 30 janvier, à la Cinémathèque française. L'adaptation du roman Oh... de Philippe Djian (Gallimard), a ainsi reçu le prix du meilleur film français.

Outre le cinéma, la télévision et la vidéo, le SFCC récompense également des livres sur le 7e art.

Le prix du meilleur livre français sur le cinéma a été attribué à deux ouvrages: Alain Resnais, les coulisses de la création, de François Thomas, historien et spécialiste du cinéaste. Publié chez Armand Colin en octobre dernier, l'essai retrace la création des derniers films du maître et les méthodes de travail du réalisateur français racontées à travers 17 entretiens avec ses proches collaborateurs, acteurs, techniciens et producteurs.

Ex aequo, le prix a également été décerné à Prodiges d'Arnold Schwarzenegger, de
Jérôme Momcilovic, enseignant, critique et journaliste, paru aux éditions Capricci en septembre dans "La première collection", où l'on suit le parcours de l'acteur né en Autriche, depuis Terminator à son expérience en politique et son retour au cinéma et où l'auteur explique en quoi il symbolise le destin de l'homme du XXe siècle.

Le prix du meilleur livre étranger distingue également un livre édité par Capricci dans la même collection, Faire un film de Sidney Lumet (Douze hommes en colère, Serpico, Le crime de l'Orient-Express, Network), traduit par Charles Villalon. Dans ce document, le réalisateur décrit les étapes de la conception d'un film, de la lecture du scénario jusqu'à la sortie en salles, en illustrant son propos d'anecdotes liées aux tournages de ses films.


Enfin, le prix du meilleur album sur le cinéma a été remis à Sport & Cinéma de Julien Camy, "cinéphile sportif" comme il se présente, et Gérard Camy, enseignant et historien du cinéma. Publié par les Editions du Bailli de Suffren et préfacé par Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, ce beau livre traverse près d'un siècle d'histoire du cinéma, à travers les films, tous genres confondus, qui mettent en scène le sport, de la boxe au curling en passant par l'escrime ou le water-polo et accompagné de témoignages de réalisateurs, d'acteurs ou de sportifs, sous la forme d'entretiens.
close

S’abonner à #La Lettre