Pour "21 cm", Augustin Trapenard parie sur "l'éclectisme et la curiosité" | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 01.05.2016 à 21h15 (mis à jour le 01.05.2016 à 22h00) Emission littéraire

Pour "21 cm", Augustin Trapenard parie sur "l'éclectisme et la curiosité"

Augustin Trapenard et Patti Smith, première invitée de "21cm" - Photo CANAL +

Canal + lance "21 cm", une nouvelle émission littéraire à invité unique et qui "fait le pari de la longueur", d'après son animateur, Augustin Trapenard. Patti Smith sera la première invitée, le 9 mai.

Le chroniqueur littéraire et culturel du "Grand journal", aux commandes également de la quotidienne "Boomerang" sur France Inter, se lance dans un nouveau défi : "21 cm" (la taille moyenne d'un roman...), nouvelle émission d'entretien littéraire que proposera Canal + dès le 9 mai prochain. Il en explique le concept et les objectifs à Livres Hebdo.
 
Livres Hebdo - "21 cm" se lance le 9 mai. A quoi devons-nous nous attendre ?
Augustin Trapenard - "21 cm" est une émission exclusivement littéraire de 40 minutes, pop et piquante, qui fait le pari de la longueur : faire entendre la parole d’un unique invité lors d’un entretien télévisé d’une demie-heure. Cet entretien littéraire sur la longueur, somme toute assez unique dans le paysage audiovisuel, se fait dans trois lieux différents, trois atmosphères qui sont le prétexte à un questionnement d'abord poétique, puis plus intime et enfin ancré dans l’actualité. Le 9 mai, à 22h50, aura lieu le lancement de cette émission dont on ne sait pas encore quelle en sera la périodicité la saison prochaine. Sans doute mensuelle.
 
Quelle en est sa genèse ?
Il y a maintenant trois ans que Canal + réfléchit à la création d’une émission littéraire pour ses abonnés. Le livre a toujours été central dans la ligne éditoriale de la chaîne, qui a sa place au "Grand Journal", par exemple, depuis sa création. Le pari, ici, est celui d’une émission dédiée au livre comme objet de pensée et de passage. Avec la couleur qui est propre à la chaîne : un certain sens du décalage. J’ai toujours, pour ma part, envisagé la littérature comme un lieu de jouissance, de jeu et de partage. Force est de constater que la liberté qui m’a été donnée dans le choix de mon invitée, dans la construction de l’émission et dans les séquences qui ponctuent l’entretien est difficilement imaginable sur une autre chaîne, aujourd’hui.
 
Pourquoi plus globalement lancer une nouvelle émission littéraire ? Que manque-t-il selon vous à la télévision pour vendre de la littérature aujourd'hui ?
Je ne pense pas que le dessein d’une émission littéraire sur Canal Plus soit de vendre de la littérature, aujourd’hui ou hier. On peut aussi envisager le média comme un lieu de passage. Et le simple fait d’entendre une autre voix que celles, omniprésentes, de l’expert, du journaliste ou du politique sur une chaîne de télévision me semble salutaire. Ici, le livre est plus que jamais envisagé comme un plaisir, mais aussi comme une occasion de penser, de se cultiver, de réfléchir. Ce qu’il manque à la télévision, comme aux autres médias que sont la radio et la presse écrite, c’est souvent un peu d’audace. Je mesure la chance inouïe qui m’est offerte aujourd’hui : ni France Inter ni Canal Plus ne semblent effrayés par l’idée d’un long entretien culturel.
 
Ce qu’il manque à la télévision, comme aux autres médias que sont la radio et la presse écrite, c’est souvent un peu d’audace.
Diffusée en seconde partie de soirée, à qui s'adressera "21cm" ?
"21cm" s’adresse d’abord aux abonnés de Canal Plus. Comme "Le Cercle" ou "La Musicale", c’est le pendant littéraire de cette mise en avant de la culture pour nos abonnés. L’émission sera bien sûr rediffusée plusieurs fois. Et les liens qui nous unissent à Dailymotion nous permettent aussi d’assurer un relais de l'émission, non plus doublée mais sous-titrée, sur internet. Il s’agit encore une fois de mettre en avant la singularité et la curiosité de Canal Plus en matière de culture.
 
Patti Smith inaugurera l'émission le 9 mai prochain. Comment choissirez-vous vos invités, ainsi que le type de littérature abordée ?
Je choisis chaque invité comme je programme mon émission de radio, "Boomerang", le matin sur France Inter. À partir d’une oeuvre qui m’interroge. Il ne s’agit pas de dire que l’on aime ou que l’on aime pas un livre, mais de voir dans le livre la possibilité d’un questionnement sur l’écriture, sur l’art et sur le monde. À ce titre, toutes les littératures seront prises en compte, avec le souci, toujours, de faire entendre exclusivement la voix de l’auteur. L’éclectisme et la curiosité restent mes maîtres mots !
close

S’abonner à #La Lettre