Par Léopoldine Leblanc, le 18.10.2018 à 14h31

Prix littéraire

Pierre Guyotat, lauréat du Prix de la langue française 2018

JF PACA

L’écrivain recevra son prix lors de la cérémonie d’inauguration de la Foire de Brive, qui se déroulera du 9 au 11 novembre.

Le jury de la 32e édition du prix de la Langue française a distingué, mercredi 17 octobre, Pierre Guyotat. Succédant à Jean-Luc Coatalem, lauréat en 2017, l’écrivain recevra le prix doté de 10000 euros par la Ville de Brive lors de la cérémonie d’inauguration de la Foire de Brive, le vendredi 9 novembre à 18h.
 
Sensorielle et politique, son œuvre se compose de romans, récits, poèmes et essais. L’écrivain a reçu en 2006 le prix Décembre pour son ouvrage Coma (Folio, 2007) ainsi que le prix de la Bibliothèque nationale de France pour l’ensemble de son œuvre en 2010.
 
La plupart de ses ouvrages sont profondément marqués par son expérience de la guerre d’Algérie, tels Tombeau pour cinq cent mille soldats (1987, Gallimard) et Eden, Eden, Eden, ouvrage censuré lors de sa parution en 1970 chez Gallimard et disponible depuis 1985 dans la collection "L’imaginaire".

Suivront, entre autres, les deux tomes des Joyeux animaux de la misère, parus en 2014 et 2016, et le récent Idiotie, roman autobiographique dans lequel Pierre Guyotat revient sur son entrée dans l’âge adulte, entre 1958 et 1962. Publié chez Grasset fin août, Idiotie est en lice pour le prix Médicis et le prix Femina 2018.
 
Créé en 1986 par la Ville de Brive, le prix de la Langue française distingue chaque année "une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique dont l’œuvre contribue de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française".
 
Le jury était composé de Tahar Ben Jelloun, Dominique Bona, Hélène Carrère d’Encausse, Paule Constant, Franz-Olivier Giesbert, Paula Jacques, Dany Laferrière, Alain Mabanckou, Jean-Noël Pancrazi, Bernard Pivot, Patrick Rambaud, Jean-Christophe Rufin et Danièle Sallenave.

# Services
close

S’abonner à #La Lettre