Alors que le marché de la lecture numérique explose aux Etats-Unis, l'éditeur britannique Pearson va investir 89,5 millions de dollars dans Nook Media, la filiale numérique du libraire américain Barnes & Noble, peut-on lire dans un article publié sur le site de Publishers Weekly.

Barnes & Noble a annoncé le 28 décembre dernier que la participation de Pearson s'élèvera à 5%, ce qui fera du groupe d'édition éducatif le 3e investisseur de la compagnie.

Le capital de B&N passera de 82,4% à 78,2%, et celle de Microsoft de 17,6% à 16,8%. L'accord prévoit une valorisation de la société Pearson à hauteur de 1 789 milliards de dollars, soit sa valeur lorsqu'elle est devenue indépendante de B&N, en octobre 2012.

Pour justifier cette décision, le directeur de Pearson Amérique du Nord, Will Ethridge, a expliqué que cet investissement permettra de «créer une expérience plus cohérente et effective pour les étudiants (...) à travers un large éventail de distributeurs».

B&N a aussi annoncé que les ventes des vacances étaient inférieures à ce qui était attendu et que les résultats de sa filiale Nook ne seront pas conformes aux prévisions financières pour 2013.

02.01 2013

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités