Par Agathe Auproux, le 25.05.2016 à 17h30

Polar

Paul Colize remporte le 11e Prix Arsène Lupin

Copie d'écran/Mollat

Pour sa 11e édition, le Prix Arsène Lupin de la littérature policière est remis ce mercredi 25 mai au romancier bruxellois pour Concerto pour 4 mains.

Le Bruxellois Paul Colize, lauréat du Landerneau polar en 2013 et auteur d’une douzaine de romans noirs, vient d'être couronné ce mercredi 25 mai à 17h30 du Prix Arsène Lupin de la littérature policière, pour Concerto pour 4 mains, paru chez Fleuve éditions en octobre 2015. En Belgique, l'ouvrage a été récompensé de la Plume de cristal 2016, prix littéraire du Festival du film policier de Liège.
 
"Paul Colize nous offre un polar à l’élégance décontractée, où les personnages bons ou mauvais attirent la sympathie, très loin des clichés actuels des truands sans cœur et autres éventreurs récidivistes" indique le jury du prix dans un communiqué, qui souligne également "une plume délicieuse de cynisme en demi-teinte". Présidé pour cette 11e édition par Michel Zink, professeur au Collège de France et secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, le jury se compose d’historiens, écrivains et journalistes.
 
La cérémonie de remise s’est tenue à la Monnaie de Paris (Paris 6e), en présence de Florence Leblanc, présidente du prix et petite-fille de l’écrivain français Maurice Leblanc. L’an dernier, Sophie Hénaff était récompensée pour Poulets grillés (Albin Michel).
 
Créé en 2006 sous le patronage d’Alain Decaux de l'Académie française, le prix Arsène Lupin récompense chaque année une œuvre qui se distingue par son originalité dans sa forme comme dans son contenu, dans le domaine de la littérature policière, et qui perpétue l'esprit de Maurice Leblanc.

# Services
close

S’abonner à #La Lettre