Pas si absurde | Livres Hebdo

Palais de justesse, avec Stéphane De Groodt et Dany Boon. - Photo CANAL+ © HBB26

"J’ai envie de consacrer du temps au métier de comédien", admet Stéphane De Groodt, tout en confessant plusieurs nouveaux projets éditoriaux. Pour l’heure, c’est Retour en Absurdie, en librairie le 31 octobre, qui après le succès de Voyages en Absurdie (Plon, 2013 ; 300 000 exemplaires vendus selon l’éditeur) va replacer l’ancien chroniqueur de Canal+ ("Retour vers le futur" dans "La matinale") sous les projecteurs, avec un nouveau DVD regroupant la saison 2 de ses chroniques.

Du passé pour lui : actuellement l’humoriste belge est tout à l’écriture de son long premier-métrage, qui sera produit par Dany Boon, comme Palais de justesse, un court-métrage à découvrir début 2015 sur Canal+. Dans cette comédie loufoque, Dany Boon se retrouve accusé de tentative de meurtre avec préméditation… sur sa propre personne. Il sera défendu, comme dans Supercondriaque proposé simultanément par la chaîne, par Stéphane De Groodt, déjà reparti pour de nouvelles aventures : le 10 novembre, il débutera avec Isabelle Carré le tournage de Paris Saint-Louis, premier long-métrage de Quentin Reynaud et Arthur Delaire avant d’être à l’affiche, le 31 décembre aux côtés de Christian Clavier, du nouveau film de Patrice Leconte, Une heure de tranquillité, d’après la pièce de Florian Zeller (L’Avant-scène Théâtre). Puis on le verra furtivement dans My old lady, sous la direction d’Israël Horovitz. Encore une bonne année De Groodt en perspective.

Marie-Christine Imbault

close

S’abonner à #La Lettre