Disparition

Mort de l’auteur de science-fiction Lucius Shepard

Lucius Shepard aux "Utopiales" de Nantes en 2011. - Photo WIKIMEDIA COMMONS

Mort de l’auteur de science-fiction Lucius Shepard

L’écrivain Lucius Shepard s’est éteint jeudi 20 mars à l’âge de 66 ans. Figure singulière de la science-fiction américaine, il s’était fait connaître des lecteurs français dès le milieu des années 1980.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 20.03.2014 à 13h51,
Mis à jour le 20.03.2014 à 14h00

Grand baroudeur mais surtout auteur talentueux de science-fiction, Lucius Shepard est mort jeudi 20 mars, ont annoncé les éditions du Bélial, son éditeur français. Né en 1947 en Virginie, aux États-Unis, il se met à écrire dans les années 1980. En France, Robert Laffont publie son premier roman, Les yeux électriques, en 1987, suivi de La vie en temps de guerre, en 1989, un récit inspiré par ses reportages en Amérique latine.
 
Car Lucius Shepard, avant de se lancer dans la fiction, a mené une vie de bourlingueur, quittant le foyer familial dès l’âge de quinze ans pour parcourir le monde, de l’Europe au Sud-Est asiatique en passant par l’Amérique centrale où il couvre la guerre civile au Salvador comme journaliste freelance.
 
Considéré outre-Atlantique comme un écrivain majeur, Shepard a également écrit des recueils de nouvelles comme Le Chasseur de jaguar (Denoël, 1987), Le Bout du monde (Denoël, 1993) ou plus récemment Aztechs (Éd. du Bélial, 2005). Naviguant entre science-fiction, fantasy et littérature générale, Lucius Shepard a reçu de nombreux prix dont deux World Fantasy Award et le prix Imaginales 2012 pour Le dragon Griaule (Éd. du Bélial) qui est paru en France en 2011.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités